[Cannes 2020][proto] Happy Hour

  • Auteur : Frédéric Lamy
  • Age conseillé : 7+
  • Nbr de joueurs : 2 – 6
  • Durée estimée : 5’ par joueur

Tous les articles sur le festival

L’avis de Fred

Hop, arrivés sur le off du mercredi, on a été attirés à une table de Happy Hour, un jeu où il faut servir des commandes à des tables de clients. Et attention, il ne s’agit pas que d’alcool, d’où l’âge conseillé pas tout-à-fait raccord avec le titre. 

A son tour, un joueur va dévoiler un certain nombre de cartes “table”, pouvant avoir entre 2 et 4 clients ; il choisit lui-même quand il s’arrête d’en dévoiler. Ensuite, son voisin va tirer une carte “commande” représentant une (ou deux quand on n’a pas de bol) consommation pour chaque client. Le joueur aura alors le temps du sablier pour mémoriser les commandes, les retourner face cachée et ensuite tenter de remettre dessus les bonnes consommations. On va alors résoudre chaque table l’une après l’autre, en commençant par les autres joueurs qui vont parier sur sa réussite ou pas. Puis on vérifie que chaque commande est bien honorée. Le joueur actif marque des points pour chaque commande honorée, avec un bonus si toute la table est OK ; les autres joueurs vont marquer selon leur pari. Si certaines commandes n’ont pas été honorées, on les laisse en place pour le joueur suivant et c’est reparti. 

On a joué en purement compétitif mais il peut aussi se jouer en coopératif ou par équipes. Le jeu est récent, son auteur ne travaillait dessus que depuis 1 mois lors du FIJ, et ça se sent, il y a encore des aspects assez brouillons. 

Happy Hour est un petit jeu de mémoire sympa, avec la pression du sablier qui en rajoute une couche. C’est rigolo, mais n’a rien de transcendant non plus. On s’est quand même amusé à la table et c’est ce qui compte.

L’avis d’ Emilie

Happy Hour est le tout premier jeu auquel nous avons joué lors cette édition 2020 du FIJ. Il a donc profité de nos yeux tout neufs et du plaisir de se retrouver. C’est un petit jeu sympathique, où la mémoire est mise à contribution. Je trouve la mécanique simple et pas très novatrice, mais maligne et bien au service (sans mauvais jeu de mot) du thème. La pression ajoutée par le sablier le rend fun et fait de lui un parfait party game. Son gros défaut est son public cible. Avec un titre tel que Happy Hour, on s’attend à avoir affaire à un débit de boisson, avec un public majeur. Ce qui est dommage, avec son mécanisme basée sur la mémoire, car je le verrai tout à fait pour un public jeune, surtout avec sa version coopérative.

L’avis de Jonathan

 Le passage au festival off, si il est une des expériences bien plaisantes de notre séjour cannois, constitue cependant une certaine loterie au niveau de la qualité des jeux testés. Cette année nous sommes heureusement bien tombés. Happy Hour est un jeu plutôt  marrant faisant appel à la mémoire. Même si un travail à été fait au niveau des mécaniques, le jeu reste malgré tout une version un peu plus élaborée du Memory. Un jeu qui plaira donc selon moi aux enfants mais qui amusera moins les adultes. Peut-être qu’un changement de thème pour trouver quelque chose qui plairait plus aux plus jeune pourrait être bénéfique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.