Servant – saison 01

Un couple de jeunes dynamiques de Philadelphie. Elle est journaliste, apparaissant quotidiennement à la télé ; il est un chef reconnu travaillant à rechercher de nouveaux goûts pour les plus grands. Ils ont eu un enfant, mais ce dernier est mort après quelques semaines. Bien peu de gens sont encore au courant car la mère le vit très mal. Tellement mal qu’elle ne peut pas faire son deuil. Et que pour l’accompagner, on lui remet une poupée reborn. Se croyant toujours mère, elle engage une nanny pour s’occuper du bébé…. et c’est là que les choses vont devenir encore plus bizarres.

Difficile de trop en dire sur Servant sans risquer de spoiler la série qui a son lot de mystères et de trucs bizarres. Elle est produite par M. Night Shayamalan (Sixième Sens, Unbreakable, Split, Glass, The Visit,…) que l’on sait adepte des retournements de situation, et qui a réalisé plusieurs épisodes d’ailleurs. La série est créée et scénarisée par Tony Basgallop, et je payerais cher pour savoir à quoi ce type se drogue. Parce que franchement la série est bien barrée. Déjà les personnages en eux-mêmes sont tous au moins un peu jetés. Alcooliques aussi, au passage. Et puis cette intrigue, avec un nombre considérables d’éléments laissés à l’appréciation du spectateur. Non, vous n’aurez de loin pas toutes les explications à la fin de cette saison. Et oui tout n’est pas dit directement, Il vous faudra regarder la série avec le cerveau fonctionnel pour tenter de percer certains mystères et vous faire votre idée de ce qui se trame là-derrière. Heureusement qu’une deuxième saison a été commandée parce que j’ai vraiment envie d’aller plus loin et de voir si mes suppositions se confirment.

Je dois dire que les acteurs aident à donner du corps à cette série en se plongeant dans des personnages bien barrés et en leur donnant du corps. Toby Kebbell en mari aimant prêt à tout pour aider sa femme, mais aussi complètement absorbé par un boulot prenant. Lauren Ambrose (Six Feet Under) en mère névrosée et détraquée dont le regard fait vraiment peur. Nell Tiger Free (Game of Thrones) en jeune femme effacée mais glaçante qui vient garder le bébé. Ruper Grint (Harry Potter) en tonton loyal alcoolique. Mais aussi Philip James Brannon, Tony Revolori (Spider-Man Far From Home), Boris McGiver (Person of Interest) ou encore Alison Elliott.

Une série prenante, surprenante, envoutante. mystérieuse ; parfois un peu trop car les mystères sont vraiment tordus. Une série dure avec des thèmes particulièrement violents. Une série bien foutue avec des images et une bande-son qui mettent une ambiance solide. Mais une série parfois un peu longue manquant de temps en temps de rythme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.