[Cannes 2020] Une année bien chargée pour Iello

L’espace pro de Iello au FIJ, c’est un endroit vraiment sympa. Avec une belle terrasse, et des tables pour découvrir plein de nouveautés pas encore sorties dans des conditions plus calmes que le cœur du Festival. J’y ai là aussi (voir les autres articles sur le Festival) été très bien accueilli pour faire un petit tour des jeux de l’année 2020 qui s’annonce très chargée (bon, OK, plusieurs de ces nouveautés sont des mises à jour de jeux déjà connus).

Alors bon, le planning que j’ai date de Cannes, du pré-confinement, et il sera probablement soumis à des variations. A voir. Mais du coup je ne donne pas trop de dates dans ce billet, je garde juste grosso modo l’ordre chronologique annoncé des sorties. Alors, c’est parti.

Flyin Goblin

De 2 à 4 joueurs, dès 8 ans, ce jeu est déjà sorti, et il proposait plein de tables de démo sur le festival, y compris une version surdimensionnée qui en jetait. Le but; balancer avec une catapulte des gobelins dans les différents pièces d’un château. On est dans une nouvelle version du placement d’ouvriers en fait : le lancement d’ouvrier, avec une méthode un peu plus hasardeuse et nécessitant une certaine dextérité.

Avec son matériel en 3D (oui le château a de vrais murs qu’il faudra survoler), c’est le genre de petit jeu qui donne envie de jouer juste pour essayer, au moins. Le tout a quand même l’air assez bordélique et usant autant de chance que de dextérité. Car pour viser la bonne salle dont l’effet nous sera bénéfique, ce ne sera vraiment pas facile. Pas eu le temps de l’essayer, mais j’en ferais volontiers une partie un de ces quatre.

Konito – 10 ans

Konito c’est sympa, c’est rigolo, c’est un bon party game (même si je n’en alignerais pas les parties pendant des heures). Et c’est un joli succès depuis 10 ans. Du coup l’éditeur nous remet sur le couvert une version collector pour marquer le coup. On pourra donc continuer à terminer des expressions/titres/phrases plus ou moins connu(e)s dans la joie et la bonne humeur.

Time Bomb Evolution

je ne connais pas vraiment Time Bomb, mais le jeu a l’air de marcher suffisamment pour que l’éditeur nous en propose une version améliorée proposant davantage de défis pour des parties plus variées. Bluff et déduction pour que nos détectives déjouent les plans explosifs de Moriarty.

Imperial Settlers – Roll’n’write

Encore un jeu que je ne connais que de nom, Imperial Settlers, ressorti dans une nouvelle variante. On prend le contexte général d’un jeu connu et on le met à la sauce très à la mode du roll’n’write. Les dés permettront d’obtenir ressources et ouvriers pour développer le meilleur empire de la table.

Kraken Attack

Em voilà un qui s’annonce comme l’un des jeux pour enfants qui me donne le plus envie de l’essayer. Bon, on a derrière le fameux Antoine Bauza et son fils Esteban. Chaque joueur incarne un pirate sur un bateau, et il faudra jouer de manière coopérative pour repousser les assauts du kraken qui attaque.

Il y a des tentacules qui attaquent de tous côtés, et on dispose de canons (si le tentacule est éloigné) ou de sabres (si c’est plus proche) pour s’en débarrasser. Et puis il faudra peut-être réparer le bateau lorsque des coups auront été portés par le kraken.

Indiqué dès 7 ans, il propose plusieurs niveaux de difficulté pour garder intéressés des enfants plus âgés.

Sanctum

Bon, là on arrive dans le gros jeu pour joueurs motivés, qui inaugure la nouvelle gamme « Expert » de Iello, avec une version plateau des fameux hack’n’slash du jeu vidéo, référence à Diablo en tête. Pas mal de matériel pour un jeu où il faudra se balader en affrontant pas mal de monstres pour ainsi améliorer les capacités de notre personnage et ramasser des objets de plus en plus puissants. Pour au final aller affronter le démon qui joue le rôle du big boss de service.

Alors autant j’aime bien parfois me défouler sur Diablo, autant ce Sanctum en jette visuellement, autant je ne suis pas conquis par l’idée. Le hack’n’slash a quand même ce côté du clic frénétique sur la souris ou le contrôleur de la console pour se battre avec fureur, impossible à reproduire ici. On retrouvera sans doute les sensations de loot et de gain de puissance en vue d’un final explosif, mais je ne suis pas certain que le résultat soit à la hauteur. A voir si j’ai l’occasion de le tester un de ces quatre.

Through the Ages – Nouveaux Horizons

Voilà une extension pour le gros jeu de civilisation Through the Ages. Alors bon, je ne suis pas joueur de ce dernier donc ça ne me fait ni chaud ni froid, mais je pense que pour les afficionados, il sera sympathique de disposer de nouveaux leaders, de nouvelles merveilles et autres subtilités. Surtout qu’elles ont été intégrées en allant jusqu’à modifier certaines cartes du jeu de base pour s’assurer de l’équilibre du tout. Une extension qui semble donc bien pensée.

Watergate

Et voilà un gros jeu à deux qui semble bien pensé et très apprécié. D’un côté, des journalistes curieux qui veulent faire toute la lumière sur l’affaire en remontant la piste des informateurs etc. De l’autre côté, l’administration de Nixon qui veut couvrir le scandale et étouffer l’affaire. Qui des deux atteindra son but en premier?

Le jeu semble tendu, avec pas mal de paramètres à gérer. Chaque camp dispose de son propre deck de cartes pour influencer les ressources à disposition, et obtenir ou dissimuler des infos. La progression vers la victoire devra se faire sur plusieurs fronts. Ca promet.

King of Tokyo – Dark Edition

Ce jeu de Richard Garfield est un gros succès. Le jeu de base a vu débarquer plusieurs extensions plus ou moins marquantes, il y a eu la version « King of New-York ». On revient ici au sources, à Tokyo, avec une version complètement revue au niveau du design pour donner un côté plus sombre, plus adulte, moins cartoon au jeu. C’est certes magnifiques, avec un matériel particulièrement classe. On notera l’ajout d’une nouvelle règle avec une échelle de méchanceté sur laquelle les monstres pourront progresser.

Mais au final ça reste King of Tokyo. Ce qui est très bien. On lance des dés, on donne des baffes, on envahit Tokyo, on achète des pouvoirs, etc. Le tout dans la joie et la bonne humeur.

Star Realms – Frontières

Alors oui j’aime bien Star Realms, le jeu de deckbuilding spatial très bien foutu. Mais je ne joue qu’avec le pack de base. Les vrais afficionados renouvellent le plaisir avec les moults extensions diverses et variées qui ajoutent tout plein de nouveaux vaisseaux pour des combats encore plus acharnés.

La boîte présenée ici permet de jouer directement à 4, mais s’avère aussi compatible avec tout le reste du jeu pour des combinaisons encore plus dingues. Nouveaux vaisseaux, nouvelles bases, ajouts de règles, on a droit à une grosse mise à jour pour un jeu qui a un gros succès.

Super Fly

Et voilà un jeu frénétique pour enfants, où il faudra chopper des insectes à l’aide tapettes à mouches en plastique dans lesquelles sont incrustés des dés. Il faudra savoir s’attaquer aux bonnes cartes insectes sur la table pour optimiser sa collection.

Ça a l’air bien surexcité, ça me fait penser du coup au délirant Sticky Chameleons. je pense qu’il y a là matière à bien s’amuser, aussi bien pour les petiots que les grands.

L’Antre du Roi de la Montagne

Autre jeu de la nouvelle gamme « Expert » de l’éditeur, nous voici devant un produit issu de Kickstarter. Les joueurs vont creuser leurs tunnels dans la montagne, y trouver des ressources, accédant à des salles cachées et ensevelies de plus en plus puissantes, pour ainsi améliorer leur production de ressources et leur capacité à agir. Bien que l’on joue tous sur un plateau commune (la montagne où l’on creuse), chacun dispose aussi de son plateau personnel pour suivre son accumulation de ressources, de trolls aidant à la production, de ramassage de statues anciennes, etc.

Un matériel conséquent pour un jeu clairement orienté « construction d’un moteur à points », avec la production de ressources qui peut augmenter régulièrement. On est dans la réflexion et la stratégie, mais aussi dans l’anticipation et l’adaptation puisqu’il y a ce plateau commun sur lequel on sera en concurrence directe avec les autres. Ca a l’air pas mal du tout, et j’espère que, contrairement à d’autres jeux touffus de production de ressources, on ne eprde pas trop le thème de vue en cours de partie, pour garder cette impression de vivre quelque chose d’autre que de purs calculs.

Adventure Games – Le Donjon

Premier opus d’une série rendant hommage aux livres dont vous êtes le héros et aux jeux vidéos de type point’n-click, Le Donjon nous entraîne dans une aventure dont il faudra tirer le meilleur.

On va mélanger des systèmes de cartes formant un plan au fur et à mesure de l’exploration, de paragraphes à lire pour donner un côté immersif et narratif, et de cartes objets à regrouper façon Unlock. Le tout pour venir à bout du défi que nous pose l’aventure. A noter au passage un système de sauvegarde pour reprendre l’aventure là où on l’a laissée, et on obtient un jeu dans une vague très à la mode mais qui me plaît pas mal. A jouer dès que possible.

Paris Ville Lumière

Voilà un jeu pour deux joueurs uniquement où il faudra non seulement construire les plus beaux bâtiments de la ville mais aussi s’arranger pour qu’ils soient éclairés au maximum.

De ce que j’en ai vu, le thème passe rapidement au second plan pour nous proposer un jeu abstrait qui promet de jolis duels de réflexion. Avec une bonne gestion du timing pour savoir quand construire et où.

The Crew

On a ici droit à une modernisation de jeux de plis traditionnels (type belote ou jass) avec un esprit coopératif et une évolution sur plusieurs missions à réussir. Comme il a été joué par les collègues sur le festival, vous trouverez ici un billet dédié avec plein de détails.

Qwirkle Rummy

On ne présente plus trop Qwirkle, ce très sympathique jeu de tuiles où il faut former des combinaisons de formes et de couleurs en sa’daptant à ce qui est déjà posé sur la table. Très sympa.

Iello nous propose une nouvelle version de ce grand succès en le transformant en jeu de cartes version Rummy, à savoir qu’il faudra toujours faire des séries, mais avec la possibilité d’échanger/déplacer certaines d’entre elles. De quoi apporter un peu de nouveautés à deux jeux bien connus, à voir si la combinaison des deux fonctionne.

La Libération de Chaumebourg

Andor est un très bon jeu d’aventure qui a un joli succès. Il faut dire que le jeu a un gros intérêt, c’est de présenter les règles de manière évolutive au cours des scénarios pour petit-à-petit intégrer toutes les possibilités de l’univers.

On reprend donc les mêmes bases, et on allège le tout pour le rendre plus accessible, plus familial. Ça reste toujours coopératif, et ça promet toujours de jolies aventures. Mais sur un plateau plus petit et avec des règles moins chargées.

For Sale

Bon ben celui-là on le connaît déjà. Un classique des jeux d’enchères, avec toutes les fourbasseries possibles dans le genre. Il revient en version petite boîte pas chère, dans la collection Mini Games. De quoi se faire plaisir facilement.

Jaws – Les Dents de la Mer

Alors je dois dire que celui-ci, il me fait passablement de l’œil depuis un moment, et je me réjouis de le voir arriver en vf. On est dans un jeu asymétrique, tous contre un, avec un joueur prenant le rôle du requin et les autres qui vont tenter de le chasser.

Et puis il y aussi ces deux phases… Dans la première, on va se balader autour de l’île, tentant de repérer le requin qui, lui, essayera de perdre ses poursuivants. Puis, une fois le requin trouvé, on retourne le plateau pour se retrouver sur le pont de l’Orca, le bateau à partir duquel se déroulera le combat épique entre le squale et ses poursuivants.

Je me réjouis de tenter une ou deux parties pour voir de quoi il retourne. J’espère qu’il rend bien la tension et le suspens du film.

Détective Charlie

On repasse dans le monde des enfants avec un jeu d’enquêtes et de déduction à partir de 7 ans. La boîte contient 6 enquêtes qu’il s’agira de résoudre. Il faudra pour cela interroger des personnages qui auront tous des éléments différents de l’intrigue à vous fournir. Confronter les versions permettra de résoudre le mystère.

A noter que la matériel est très joli avec des illustrations d’une mignonitude incroyable. Craquant. J’aime beaucoup l’idée de vraiment faire réfléchir les enfants avec un jeu de déduction. Ça devrait donner un résultat très sympa.

Holmes

Encore un jeu à deux, encore de la déduction, encore l’univers de Sherlock. Bref, de quoi être en terrain connu. Un duel pour deux joueurs, l’un prenant le rôle du célèbre détective, tandis que l’autre sera son ennemi juré Moriarty.

Dans cette version, il s’agira essentiellement de bien sélectionner ses alliés, via un système de pose d’ouvriers et de collection, afin d’obtenir l’influence nécessaire pour l’emporter.

Detective – Saison 1

Le jeu Detective a fait beaucoup parler de lui, entre autres en remportant le prix de l’As d’Or expert. Un jeu d’enquête moderne, poussé, avec des intrigues complexes et adultes, utilisant une base de données en ligne et internet pour aider les enquêteurs. Pas encore eu l’occasion de sortir mon exemplaire, mais je me réjouis.

Et voici que débarque cette nouvelle boîte de la série Detective, pas une extension mais un jeu indépendant, avec 3 nouvelles enquêtes qui se veulent plus accessibles et moins exigeantes que les précédentes. Bon, le jeu reste résolument adulte, avec un âge conseillé de 16 ans, mais il devrait permettre de moins se faire exploser les neurones.

Visite Royale

Ici le fameux auteur et mathématicien Reiner Knizia nous propose un nouveau jeu pour deux qui va très probablement encore finir en bonne dose de réflexion. Le but sera d’attirer le roi dans notre château en déplaçant les bons personnages ; une sorte de « tir à la corde » où le plus influent l’emportera.

Si j’aime bien le style graphique et que le jeu est beau, je pense que, comme souvent avec cet auteur, le thème s’effacera vite devant l’exercice intellectuel nécessaire pour l’emporter.

Kitara

Voilà encore un beau jeu au matériel qui donne envie de se poser à la table et de le manipuler. On se trouve dans une ancienne Afrique mythique, et divers peuples vont combattre pour s’étendre et conquérir des territoires. Le plateau aux couleurs chaleureuses est accompagné de meeples représentant diverses troupes et créatures, le tout dans une boîte splendide.

On va y mêler une gestion des cartes qui vont augmenter nos capacités et nos troupes, mais qui seront alors autant de gens à nourrir ; ceci nécessitera donc de disposer des ressources suffisantes. Il faudra tout au long du jeu trouver le juste milieu pour développer suffisamment de forces sans pour autant les laisser mourir de faim. J’aime habituellement beaucoup ce genre de tension et de choix cruels, et du coup c’est un jeu qui me tente pas mal.

Schotten Totten 2

Un grand classique du jeu de majorité, et constituant un excellent exercice de duel, Schotten Totten arrive dans une nouvelle version, ajoutant cette fois un aspect asymétrique. Cette fois on ne se bagarre plus autour d’une frontière mais il y a un attaquant et un défenseur du château.

Khôra

Ce n’est pas la première jeu qu’un jeu nous met à la tête d’une cité-état de la Grèce antique pour tenter de la rendre meilleure que les autres.

Dans ce jeu touffu, il faudra prendre en compte les différents éléments vous permettant de vous élever au-dessus des autres, qu’il s’agisse de l’armée, d’art, de politique ou autre. Un jeu de développement de civilisation certes joli mais qui ne me semble aps à première vue sortir beaucoup de lot de tous es autres, si ce n’est par sa durée assez courte ; on parle de 60 à 90 minutes pour une partie, ce qui est quand même la fourchette basse pour des jeux de ce type. Un bon moyen de les faire découvrir à de nouveaux joueurs réfractaires aux longues parties?

Andor Junior

Je vous parlais plus haut d’une version familiale du très sympathique Andor. Et bien en fin d’année, Iello nous proposera carrément une version enfants, dès 7 ans, pour aller vivre avec les petiots de grandes aventures épiques en collaboration dans cet univers.

Encore une nouvelle itération de ce grand succès donc. On sent venir l’achat compulsif des adultes fans qui voudront entraîner avec eux leur progéniture…

Unmatched – Battle of Legends

Dans ce jeu d’affrontement, 2 ou 4 joueurs vont se lancer dans des batailles épiques. La boîte de base comprend quatre héros, avec leurs figurines, et il sera possible d’acheter des packs de héros supplémentaires. Le jeu est asymétrique, chaque personnage ayant son style, ses avantages et ses défauts, qu’il faudra donc bien comprendre et maîtriser.

Les figurines s’affronteront sur un plateau, gérées par des cartes qu’il faudra jouer au bon moment. En plus de scores d’attaque et défense, les cartes disposent d’effets spéciaux.

Le dilemme du roi

Gros jeu expert en vue, avec un système narratif et « legacy » (jeu qui évolue au fur et à mesure des parties) sur une grosse campagne. Une intrigue complexe, des choix à faire avec des conséquences sur la suite, plusieurs fins possibles.

Ici, chaque joueur prend en main l’une des maisons nobles d’un royaume, et il faudra prendre des décisions communes quant aux différents événements (tous uniques) qui viennent perturber le bon ordre des choses. Dilemmes, traîtrises, thèmes sombres et adultes, tout cela est au rendez-vous. Puisque s’il faut bien faire tourner le royaume, il s’agit également de donner des avantages à sa propre maison. Chaque choix impliquera de nouveaux événements, de nouveaux embranchements, et de nouveaux futurs possibles. Ça promet. Je suis très intrigué, mais aurai-je le temps de me plonger dans un tel jeu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.