[Cannes 2020] Grand bois

  • Auteur : Frédéric Guérard
  • Illustrateur :  Camille Chaussy
  • Édité par : Origames
  • Age conseillé : 8+
  • Nbr de joueurs : 2-4
  • Durée estimée : 30 minutes

Tous les articles sur le festival

L’avis de Jonathan

Alors que nous avions un petit moment à tuer lors du dernier FIJ, nous nous sommes arrêtés à une table de « Grand bois », attirés par ses cartes remplies d’animaux colorés et pensant qu’il s’agissait d’un petit jeu de rien du tout. Il n’en est rien. Ce jeu est nettement plus stratégique et intéressant qu’il n’y paraît au premier abord.

Le pitch pour commencer. C’est le jour de l’éclosion des châtaignes d’or dans le Grand bois. Chaque joueur prend la tête d’un clan d’animaux qui va tenter d’en amasser le plus possible.

Au début de la partie, chaque joueur reçoit secrètement une carte déterminant le clan (la race d’animaux) dont il va prendre le contrôle puis vient le moment de la pose des cartes. Celles-ci sont de forme carrée et divisées en 4 parties égales. Sur chacune de ces parties, il y a un certain nombre d’animaux de l’un des clans ou éventuellement un gros ours l’air fâché. A son tour, chaque participant prend une des cartes visibles et la pose pour agrandir le bois. Deux règles à respecter cependant. Chaque carte doit recouvrir au moins 1 des coins d’une carte précédemment posée et on ne peut recouvrir des animaux qu’avec un plus grand nombre d’animaux ou alors avec un ours qui vient tout écraser. Chaque joueur possède également une tour de garde qu’il peut utiliser une seule fois dans la partie pour la poser sur une carte qu’il vient de jouer. Lorsque la dernière carte est posée, chacun révèle quel clan il contrôle et le décompte des points peut commencer. On marque des points/châtaignes pour chaque quart de carte de son clan sur le plateau de jeu. Pour le nombre de cases dans le plus grand territoire de son clan et en fonction des animaux qui entourent sa tour de garde.

Étonnement c’est très simple mais très bien. Les règles sont très vite assimilées et le jeu pourra être joué même par les plus jeunes (il suffit de savoir compter en fait). Malgré la simplicité du jeu, il reste assez stratégique et les adultes ne s’ennuieront pas. C’est sûr que l’aspect « identité cachée » est relativement léger pour des adultes et le coté bluff peut être plus délicat pour des enfants mais l’un dans l’autre chacun y trouvera son compte. Les illustrations sont jolies et tout à fait dans le thème, ce qui ne gâche rien. La forêt et les animaux sont vus en plongée ce qui est plutôt original pour ce type de jeu et permet une bonne immersion.

Que vous ayez envie de faire un peu de stratégie avec des enfants ou même si vous cherchez un jeu de stratégie assez léger et rapide pour jouer entre adultes je vous recommande chaudement ce Grand bois.

L’avis d’Oliver

N’ayant rien à faire en attente entre 2 parties, je me suis mis à Grand-bois pour tuer le temps. Sous ses aspects colorés et mignon le jeu ne me disait rien.

Pour ne pas reprendre la totalité du texte de Jonathan, il me semblait aborder un jeu à un type de : La guerre des moutons, revisité. Des animaux, de la couleur, des champs, de la forêt, des loups, un placement de tuile et un décompte de point. 

Au final il y a un peu de cela mais la mécanique du jeu, un peu différente d’une Guerre des moutons, est pas mal et laisse également à réfléchir. On pourrait dire qu’il s’agit d’une déclinaison mais avec une façon de jouer différente. Cf les règle de jeux sous Jonathan.

En conclusion :

J’ai bien aimé ce jeu. Mignon, joli, simple à mettre en route, cartes de bonnes taille (il faut une bonne table pour jouer) peu d’explication et rejouable à l’infini, le principe de recouvrement et d’écrasement par le surnombre est bien mis en place. Ceci nous oblige quand même à réfléchir sans perdre du temps à chercher de 12 à 14 heures comment placer sa tuile. Simple comme bonjour sur un format de jeu court.

Un jeu pouvant plaire à beaucoup, aux petits, moyens et aux grands. Je pense que dès que je le croise, il fera parti de ma collection de petis jeux sympas, sans prise de tête et pouvant plaire au plus grand nombre. (Dont ma moitié, critère essentiel pour un jeu).

Liens

Le jeu sur le site de l’éditeur

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.