CSI Manhattan : saison 2

Toujours à avancer dans les Experts…

Cette fois donc, on repart à New-York pour suivre la deuxième saison des aventures de Mac Taylor et de sa bande de gais lurons… J’aime bien, de mieux en mieux. Alors qu’à la base je le plaçais en queue de peloton de la franchise CSI, cette fois il a nettement pris le dessus par rapport à Miami. J’aime bien. Bon, par moments, certains trucs pénibles de Miami viennent effleurer la surface ; quelques filtres de couleurs vives (genre les bleus parfois trop envahissants), ou alors des effets de transition très « clip MTV », mais bon ça reste à dose homéopathique. J’aime bien la brochette de personnages. Content d’être débarrassé de celle avec la bouche en canard pour remplacer par « Miss Montana », plus sympa, plus nature. Des développements de personnalité agréables. Le personnage de Mac, celui de Stella, très bien. Bon, y’a le politquement correct avec un représentant de minorité, metrosexuel de service. On tire bien parti de la ville, de son hétérogénéité, et de ses peurs (le terrorisme avec l’épisode « Peur sur la ville » en particulier). En plus ça donne envie d’aller visiter New-York, et ça c’est fort.

Au niveau des intrigues, y’a bien quelques éléments qui commencent à s’étendre en arcs de plus d’un épisode, mais c’est encore léger. Cependant, on sent que ça monte. Pour ce que j’ai entrevu de la suite à la télé, ça va même devenir pas mal, entre autres une histoire avec des Grecs et Stella. Des scenarios agréables, des intrigues parfois évidemment très capillotractées mais dans l’ensemble agréables. En même temps, pas évident de bien se renouveler sur une série policière ; la liste des morts et des mobiles possibles n’est quand même pas extensible à l’infini, alors faut ruser. Dans l’ensemble, les scenaristes s’en tirent bien.

Allez hop, embarquement pour la saison 3, en attendant la saison 9 de Las Vegas pour revenir sur ce cliffhanger monstrueux…

Laisser un commentaire