Taken

Je suis tombé sur Taken l’autre soir à la télé et je me suis laissé prendre par ce film d’action fort sympathique. Alors oui j’ai dit « film d’action », il ne faut pas chercher ici le scénario transcendant, les explications tordues, les personnages à la profondeur insondable ou les mécaniques subtiles (après tout c’est une production Besson/EuropaCorp). C’est un film d’action qui fait très bien son boulot, mais sans plus. Liam Neeson y campe un ancien agent des services secrets, divorcé, et qui aimerait bien renouer un peu la relation brisée qu’il a avec sa fille adolescente. Pour ce faire, il accepte de signer un papier pour qu’elle ait le droit de partir en voyage à Paris avec une amie. En bon paranoïaque de métier qu’il est, il voit déjà le pire se produire. Et ben ça ne rate pas puisque sa fille se fait enlever. Ni une ni deux, voilà notre barbouze qui reprend du service pour une cause personnelle et s’en va mettre le souk à Paris, se mettant à dos la police locale qui n’aime pas sa manière quelque peu cavalière de traiter l’affaire. Il faut dire que notre Liam va laisser dans son sillage de jolis monceaux de cadavres et de balles. Un scénario donc bien standard sans fioritures, mais qui a le mérite d’être efficace… comme tout le film.

En effet, le film est dense et se concentre sur l’essentiel : la recherche de la fille et les scènes d’action qui vont avec. Parce que évidemment les gars derrière tout ça ne sont pas des enfants de chœur qui acceptent de la rendre quand c’est demandé poliment. Il va falloir castagner et canarder pour se frayer un chemin jusqu’au boss de fin chef des méchants et ainsi délivrer la princesse la jeune fille. Et tout cela est fort bien mené. Franchement les bastons sont bien foutues, travaillées, lisibles, crédibles (même si le personnage principal tient, comme souvent dans ce genre de film, plus du super-héros) ; elles me font un peu penser à celles que j’aimais bien aussi de la trilogie Bourne. Une réalisation efficace donc, qui fait ce qu’on lui demande et qui obtient des résultats, sans chercher à péter plus haut que son cul. Avec des acteurs qui tiennent la route en plus, ce qui n’est pas pour déplaire : Liam Neeson donc qui peut se lâcher dans de l’action qui dépote, mais aussi les jolies Maggie Grace (Shannon dans Lost) et Famke Janssen, ou encore le Mason de 24 ou le Broots du Caméléon.

Vous l’aurez compris, ce film vise un certain résultat qu’il atteint avec mention. Il ne faut pas en attendre autre chose, faute de quoi on pourra être très déçu. Mais si c’est le film d’action que l’on cherche, on trouvera avec Taken de quoi se faire bien plaisir. J’hésite par contre à me faire la suite, sortie récemment, parce que souvent ces suites sont décevantes.

2 réflexions sur « Taken »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.