The Box

Allez hop, un petit billet sur ce film qui a certains très bons aspects ; mais pas que… The Box, c’est l’histoire de ce couple de jeunes gens beaux et intelligents à qui la vie semble sourire. Sauf que non tout-à-coup les choses s’écroulent autour d’eux et il ne va plus leur rester grand chose. Un jour madame découvre au pied de sa porte un colis. Dedans, une boîte avec un bouton et un billet disant que le dépositaire va venir les voir. Et il vient, avec sa sale tronche de grand blessé au visage. Il leur explique calmement que, si ils appuient sur ce bouton, ils recevront un million de dollars cash ; mais aussi un inconnu mourra. Ils ont en plus un certain délai pour le faire. De là, nos deux héros vont tomber au sein d’une machination terrible, d’un complot énorme, avec plein de sales coups derrière.

Ce film se décompose vraiment en ses deux parties. La première est géniale, avec toute la question d’appuyer ou pas. On sent la tension, le décompte des pour et des contre, le poids de la morale, des remords, mais aussi de l’argent, du bonheur, d’une vie sans soucis financiers. En gros cette question « est-on prêt à sacrifier un inconnu pour recevoir ce million? » Et franchement c’est super bien emmené.Et surtout cette phrase après que l’homme leur donne l’argent : « Vous ne connaissez pas la prochaine personne qui va avoir la boîte. » Et donc le lourd sous-entendu « c’est vous qui allez y passer s’ils appuient le bouton. »

Puis vient la deuxième partie, le complot, la machination. Et là franchement je suis moins convaincu. Je trouve que ce qui se cache derrière cette boîte, c’est bien moins fun que la boîte elle-même. Toute cette explication capillotractée n’est pas à la hauteur de la tension de la première partie. La toute fin redevient terrible avec de nouveau un choix horrible et une tension énorme. Mais sinon cette deuxième partie est un peu décevante.

Le film est très bien emmené par le duo Cameron Diaz – James Marsden, tous deux très bons. Frank Langella fait aussi une très bonne impression ; en plus son maquillage pour le coup est vraiment une réussite. Globalement, pas grand-chose à redire sur la réalisation, la musique, tout tourne, tout est bien fait. Mais voilà, il y a ce scénario qui fait basculer en une partie très intense et une autre qui part dans le nawak. Une idée de base très bonne mais dont le suivi n’est pas à la hauteur. Dommage. Ca reste quand même un bon petit moment, surtout justement pour la première moitié… et la fin.

Une réflexion sur « The Box »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.