Star Trek Beyond

startrekbeyondposter-4En parallèle de mon matage du nouveau Star Wars, j’ai rattrapé mon retard sur l’autre grande saga de SF, à savoir Star Trek, avec l’opus de 2016, Star Trek Beyond (ou Sans Limites en langue de chez nous). Bon, je l’avoue j’ai jamais vraiment été un trekkie et j’ai peu suivi Star Trek. Je me suis raccroché au truc seulement depuis le film de 2009 et sa suite de 2013, que j’ai globalement bien appréciés. Si ce Beyond suit la mouvance plus « action » des Star Trek modernes, il est pour moi en-dessous. Déjà, JJ Abrams (partant sur le rival Star Wars) laisse la caméra à Justin Lin, réalisateur de plusieurs Fast & Furious ; et là ben oui faut dire ce qu’il en est, pour l’action, les poursuites et les scènes qui vont vite, ça va pas mal du tout, mais le reste laisse à désirer. Je suis d’ailleurs un peu déçu du manque de profondeur du scénario de Simon Pegg, dont j’attendais davantage. Parce que là, notre Enterprise envoyé en mission de sauvetage dans un bout d’espace non-cartographié, et qui tombe comme par hasard dans un piège avant de s’écraser sur une planète bourrée de méchants, et dont il faudra repartir, ben voilà c’est assez moyen. Pas de grand twist, pas de révélation ou de retournement de situation, des enjeux se voulant épiques mais auxquels on accroche peu finalement, une arme terrible comme MacGuffin de service, un méchant traître etc. Tout est déjà vu et revu et même pas bien amené.

Alors oui le film fait son boulot de blockbuster d’action qui claque et en envoie plein les mirettes avec des gentils qui gagnent à la fin, mais bon ce n’est pas suffisant. Et puis il y a un nombre d’incongruités et de faiblesses scénaristiques assez énormes (j’ai beaucoup aimé découvrir une route praticable dans une région de montagne jamais visitée, par exemple). Les acteurs font leur taf mais sans plus non plus, rien de particulièrement brillant et même Idris Elba (pourtant un acteur de grande qualité) fait plus de l’alimentaire qu’autre chose. On suit leurs aventures sans grande passion et sans surprise non plus.

On appréciera de retrouver Sabotage des Beastie Boys qui met bien l’ambiance dans la bande son.

Un film d’action SF sympathique mais sans plus, du divertissement tranquille.

2 réflexions sur « Star Trek Beyond »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.