Le Recueil des Démiurges en Herbe

A y est, j’ai reçu mon exemplaire du Recueil des Démiurges, ça fait vraiment plaisir…

Petit rappel pour les ceusses qui auraient pas suivi… Les Dömiurges en Herbe, c’est un concours de création de jeux de rôles initié par mon collègue Nico du Dème de Naxos au sein de l’association ForgeSonges en 2006.

L’association s’est mise derrière lui pour le soutenir dans cet évènement qui est depuis devenu annuel et fait son petit buzz dans le milieu du jeu de rôles. Il faut dire que l’on a vite trouvé des partenaires du monde de l’édition qui ont participé au jury mais aussi aux lots pour les vainqueurs. Le concours n’est pas facile. En deux semaines, création d’un jeu complet, avec background, système et scenario, sur un thème donné et dans un français vaguement correct. J’ai participé en 2006 et 2007 au jury de sélection, et j’ai vachement apprécié la créativité, la variété, l’imagination ; ce concours a permis d’accoucher de véritables petites perles. Cet aspect a été relevé par la BAP et Icare

, et ForgeSonges a travaillé avec eux et les auteurs pour ce recueil.

Les deux meilleurs jeux de la première édition du concours, et les trois meilleurs de la deuxième sont maintenant réunis. Pas dans leur version exacte du concours. Ils ont été retravaillés, améliorés, rendus « publiables » en somme. L’infrastructure de ForgeSonges a permis à chaque jeu d’avoir aussi son illustrateur et son maquettiste attitré, ceci afin que chacun ait son identité. Au final, on obtient un ouvrage avec 5 jeux (pour le pris de 1) vachement intéressants. Variés, ils permettent de voir comment les thèmes ont pu être perçus. En passant, je rappelle que pas mal d’autres jeux issus du concours sont disponibles sur le site de ForgeSonges en téléchargement gratuit.

Et puis ce bouquin est aussi la première réalisation en dur à sortir de chez ForgeSonges, notre premier vrai prduit vendu en boutique et ça fait vachement plaisir. Alors oui je suis pas très objectif du coup pour juger de la qualité du bouquin. Reste que je le trouve très bon et que j’en suis super fier. Un petit tour par les jeux présentés :

  • Museum est un jeu plongeant les jours dans un musée géant traitant de tout… absolument tout. La plongée dans les entrailles de ce lieu, qui est un personnage à part entière finalement, et qui ne dispose d’aucun personnel car entièrement automatisé, va correspondre à une descente dans les affres de la psyychologie et probablement de la santé mentale. Le fantastique et le mystère vont apparaitre. Et le voyage ne laissera personne indifférent.
  • Génération Ouranos met les joueurs dans la peau de personnages descendants de naufragés de l’espace sur une planète où ils n’auraient pas du arriver. Désertique, pleine de dangers, cette planète est un défi pour tout groupe. A noter la particularité de liens psychiques entre les humains…
  • Les Masques-Tombes d’Olinmar vous emportera dans un monde où les habitants des rochîles passent d’un lieu à l’autre grâce à des bateaux volants. Différentes races luttet pour leur survie dans ce monde où l’eau est la ressource fondamentale. Un système diceless et surtout un système de magie extrêmement intéressant à base de combinaison de runes à interpréter.
  • Le cauchemar de Marty vous fait jouer des facettes de la personnalité d’un psychopate enfermé dans un hôpital psychiatrique. Jeu dur au contenu orienté adulte, mais très profond et tordu.
  • Dogson’s Creek est le titre du dernier jeu, mais aussi le nom d’une petite ville américaine. Dans les années 80, on va y vivre les aventures de personnes normales mises face au fantastique soudainement…

Comme je le disais, une grande variété donc.

Les défauts quand même en passant… Bon ben malgré un gros travail de relecture, il reste des coquilles. Dommage, mais difficile à éviter complètement ; y’en a pas trop cependant. Autre souci : ces jeux sont assez spécifiques, pointus, loin des canons du genre (y’a peut-être Ouranos et Olinmar qui peuvent être joués de manière « classique » en omettant certaines spécificités de l’univers) ; du coup, probablement que le Recueil aura de la peine à trouver son public. et là je remercie Icare d’avoir fait le choix d’éditer ce produit qui est quand même très particulier. Pour finir un « problème » dû au format d concours et des jeux. Ceux-ci ont été retravaillés, agrandis, mais ils estent nettement plus légers que des jeux complets en gros volumes ; certains joueurs risquent de trouver ceci rédhibitoire, mais cest inhérent au format voulu.

Encore un petit détail donc : le Recueil éditié par Icare devrait être dispo dans toute bonne boutique, n’hésitez pas à la commander. Aussi sur le site de Icare directement (5% de réduction pour les membres de ForgeSonges).

4 réflexions sur « Le Recueil des Démiurges en Herbe »

  1. Juste pour dire que sur le forum de ForgeSonges vous trouverez les feuilles de perso en download

Laisser un commentaire