L’Age de glace 3 – 3D

Quel bonheur de retrouver une fois encore la fine équipe de Ice Age…

Troisième épisode, qui apporte encore une fois son lot de nouveautés. Cette fois, c’est une rencontre avec des dinosaures qui n’ont étonnamment pas disparu. Bon, on retrouve la même équipe de bras cassés. Syd, le paresseux maladroit et gaffeur, toujours aussi doué pour se mettre dans des situations catastrophiques mais si touchant. Diego, le tigrounet aux grandes quenottes émotif et sensible. Manny, le super mammouth bourru forcé de reconnaître que finalement c’est bien d’avoir du monde autour de soi. Ellie, la mammouth qui en pince pour le pré-cité. Les deux belettes débiles. Et surtout Scrat notre ami l’écureuil qui assure à nouveau à lui seul une bonne part des meilleurs moments ; sauf que là il est accompagné de Scratina, la femelle écureuil qui fait son apparition en femme fatale… amour, gland? Gland, amour? Que choisir, la vie est difficile… Dans les autres nouveaux personnages, citons une nouvelle belette, Buck, fou furieux complètement psychopathe et déjanté mais très très bon. Et puis la maman dino dont les petits vont donner à Syd le sens de la famille.
Ben oui, l’intrigue est là… Prêt à s’occuper d’oeufs de dinosaure, notre paresseux neuneu se retrouve dans un pays inconnu plain de verdure et surtout de gros lézards pas très pacifiques. Ses compagnons vont bien entendu partir le sauver. Au programme, de l’aventure, de nombreuses péripéties, du suspens, de l’action, des scènes émouvantes. Bref, un film complet. Un vrai bon moment d’aventure. Pour petits et grands. Et puis bon, cette jungle cachée avec des dinos, ça donne un petit effet pulp qui me dérange pas du tout en fait, bien au contraire.
Comme dans les premiers épisodes, la réalisation est au taquet et le sujet est maîtrisé. Des scènes d’action grandioses aux sujets bien plus subtils, tout y est. On retrouve même de l’émotion sur la face d’un gland. Chapeau!
Et puis bon y’a cette 3D, qui m’avait déjà explosé les mirettes dans Monstres contre Aliens. Et là ça devient vraiment du très grand spectacle. ca vous arrive en pleine figure et ça en jette. Vraiment. La technologie sert très bien le film et ajoute un plus non négligeable.
Bravo…

Laisser un commentaire