pour une fois, j’ai voté « juste »

Lendemain de votation et réaction rapide…

Comme toujours aux lendemains de votations, je me fends d’un petit commentaire perso qui vaut ce qui vaut.Je ne suis pas politologue, je réagis juste à chaud comme ça. Donc hier il y avait trois objets soumis à la « sagesse populaire » de notre belle Hélvétie. Et pour une fois j’ai voté comme la large majorité des votants, ça faisait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé d’être autant raccord avec la majorité. D’ailleurs en passant on frôle les 44% de participation. certes c’est toujours même pas la moitié des citoyens, c’est désolant de voir si peu d’intérêt pour la chose publique, etc ; mais d’un autre côté, c’est une assez bonne moyenne par rapport aux votations en général… Alors voyons voir ces sujets…

Rapidement un mot sur l’arrêté fédéral du 25.09.2009 relatif à un article constitutionnel concernant la recherche sur l’être humain. Rien de transcendant ici. Il s’agissait d’harmoniser au niveau fédéral le cadre de ces recherches. Le but est de garder des lignes directrices éthiques tout en n’entravant pas (trop) la recherche. Avec un bon 77% de oui, c’est un raz-de-marée. C’est une bonne chose d’uniformiser tout ça, parce que franchement c’est assez pénible d’avoir des cadres cantonaux divers et variés pour des sujets qui se traitent entre diverses écoles et pôles de recherche répartis sur le pays. Rien de bien méchant là, semble-t-il. D’ailleurs la campagne n’a pas été trop lourde ni envahissante. Sujet tranquille.

Le deuxième sujet a été le cadre d’une campagne parfois haute en couleurs pour un sujet qui, s’il n’est pas complètement anodin, reste quand même de second plan. Je parle de l’initiative populaire du 26.07.2007 ‘Contre les mauvais traitements envers les animaux et pour une meilleure protection juridique de ces derniers (Initiative pour l’institution d’un avocat de la protection des animaux)’.Oui, vous avez bien lu, cette initiative voulait instaurer une obligation d’un avocat pour la cause animale dans chaque canton. Que l’on ne se méprenne pas sur mes intentions… J’aime les animaux, et je m’insurge lors de maltraitance ou autre ; et, contrairement à ce que certains croient, c’est pas parce que j’ai pas de chien que j’aime pas les chiens (au contraire, vu notre rythme de vie et notre appart, ce serait cruel pour un chien de le faire vivre avec nous). Non, je pense que les animaux n’ont pas à souffrir de la bêtise humaine et je suis pour leur protection. Mais bon, faut voir que la législation à ce sujet est bien ample, sauf erreur l’une des plus importantes au niveau mondiale. Faut voir que l’on peut déposer plainte et déclencher des procès dans des cas de maltraitance à l’égard d’animaux. Mais de là à augmenter les coûts et la masse de travail de la justice, non. Les justiciables humains doivent déjà attendre des plombes qu leur dossier avance, cette lourdeur en plus dans le système juridique serait malvenue. Surtout que l’on voit bien des groupes d’humains bien moins défendus que les animaux au final. Par ex les enfants, pour lesquels le Service de Protection de la Jeunesse attend qu’il y ait danger de mort avant d’intervenir, parce que non c’est pas si grave des cas de maltraitance quand y’a pas danger de mort. A mon avis, y’a quand même des priorités… Désolé pour nos amis les animaux que j’aime beaucoup, mais je me réjouis de ce résultat. Et 70% de non, c’est une grosse claque. Appliquons déjà la loi existante et tut devrait rouler…

Le troisième sujet maintenant, le plus important, le plus lourd, le plus chaud. 72% des votants ont refusé la modification du 19.12.2008 de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) (Taux de conversion minimal). En résumé simplifié, pour les non-helvètes qui passent dans le coin, on a un gros trou qui se creuse d’année en année dans l’assurance retraite (comem pas mal de pays avec la baisse de la natalité, l’augmentation de la durée de vie, etc). Une parade trouvée par les milieux de droite et bourgeois était de diminuer le taux de conversion entre ce que l’on cotise tout au long de sa carrière et ce que l’on touche comme rente à la retraite. En gros donc, des rentes plus faibles. On notera que la vie de retraité n’est déjà pas drôle du tout. A moins d’être un rentier qui a accumulé une tera-chiée de fric au cours de sa vie, les rentes permettent une vie très light et soft et c’est un peu tout. A titre professionnel, je noterais par exemple le nombre de personnes à la retraite qui doivent déménager car ne pouvant plus payer leur loyer, mais qui du coup sont mal reçues par les gérances car leur revenu est faible pour prendre un appart, même petit. Bref, que du bonheur. Donc une diminution de ces rentes, ce serait vraiment un gros sale coup. et pour une fois, fait assez rare, la solidarité a payé et la campagne des élites gouvernementales et des milieux économiques s’est faite descendre par ce résultat sans appel. Mais cela ne diminue en rien l’importance du problème. Et des solutions restent à trouver. Mais la preuve en est que le peuple en a marre d’être la vache à lait que l’on traite jusqu’au dessèchement complet quand les caisses se vident. Il y a d’autres sources de la précieuse manne financière. Et probablement qu’il faudrait tout d’abord agir sur les causes de cette situation difficile. Bref, rien n’est terminé et tout reste à faire. En espérant que les autorités saisissent ce message fort et prennent d’autres angles d’attaque. En tout cas, une chose est sûre, je suis ultra content de ce résultat.

Laisser un commentaire