Captain America – Winter Soldier

captain_america_2__the_winter_soldier_poster_by_littlemissromanoff-d6dgl3mEt voilà que débarque le nouveau blockbuster Marvel qui envoie du bois : la suite des aventures de Captain America. Après avoir tâté du pulp pendant la guerre et avoir été congelé, après avoir participé aux aventures énormes des Avengers, le Captain revient pour un film à son nom mais pas vraiment tout seul puisqu’il est accompagné de la Veuve Noire et du Faucon (mais aussi Nick Fury, l’agent Hill et d’autres). Travaillant pour le SHIELD sur des missions délicates, notre Captain va commencer à se poser des questions sur le fonctionnement de cette agence, et surtout sur le système de prévention qui se met en place via une belle dose d’espionnage et d’atteinte à la vie privée. Il va y avoir de la trahison et le SHIELD sera violemment attaqué, touché au cœur. Ne pouvant plus faire confiance à grand monde, le Captain et ses proches acolytes vont mettre les bouchées doubles pour anéantir la menace d’un ennemi de grande ampleur menaçant le monde entier. Au passage, le film va aussi pas mal modifier le contexte pour la suite des aventures Marvel au cinéma (et sans doute la série Agents of SHIELD).

Ce film c’est comme tous les autres de la gamme avant tout du grand spectacle. Explosions, poursuites, bastons, cascades, destructions massives, tout y est, avec la dose qu’il faut de tension et de suspens ainsi qu’un ou deux twists plus ou moins attendus. On en prend plein les yeux et les oreilles, mais c’est aussi ce que l’on en attend. Et franchement je n’ai pas été déçu. Quelques scènes de baston un peu floues ( à tester en 2D pour voir si c’est encore un effet des lunettes 3D ou pas), mais globalement tout va très bien. On a une progression importante pour arriver à l’énorme baston finale qui en jette vraiment. Et le film a un bon rythme, on suit le développement sans encombre et on se laisse embarquer dans le truc.Aussi surprenant que cela puisse paraître, le scénario nous réserve quelques surprises. Bien que l’on pouvait voir venir la trahison en interne et même se douter de l’identité du chef des traîtres au sein même du SHIELD, l’identité réelle de cet adversaire est très bien pensée. Cela permet d’ailleurs d’enchaîner sur l’une des deux scènes post-générique qui situent un peu mieux l’opposition d’Avengers 2 (rhaaaa, neeeeeed). Et puis surtout je trouve très sympa que ce film se permette (à son niveau et sans pousser trop loin non plus) la réflexion sur la justification d’espionnite aiguë et d’atteinte à la vie privée. On peut y voir des références à l’affaire Snowden et toutes ces choses-là (y’a même un petit côté Person of Interest). Franchement, pour un énorme blockbuster d’action ultra grand public, j’ai été surpris en bien par certains points de ce scénario. La remise en cause de pas mal de trucs établis dans cette franchise Marvel et dans le SHIELD, bien que connue des lecteurs des comics, prend une grande ampleur.

Bon alors bien entendu comme toujours dans ce genre de films, il faut faire l’impasse sur quelques raccourcis scénaristiques improbables et sur quelques éléments pas franchement toujours bien raccords. Mais quand on va voir ce type de blockbuster, on sait ce à quoi s’attendre. Et dans ce contexte, j’ai franchement bien aimé ce film qui est à nouveau une grosse claque (et en plus y’a Scarlett Johansonn). Je me suis éclaté en me laissant entraîner dedans sans me poser plus de questions que ça. Et ça en vaut la peine!

2 réflexions sur « Captain America – Winter Soldier »

Laisser un commentaire