Kingsman – Secret Services

Kingsman-The-Secret-Service-posterEncore un film dont j’avais beaucoup entendu parler en bien mais que ça s’était pas donné d’arriver à le voir au cinéma. Séance rattrapage à la maison donc, et ce fut un grand plaisir. Dans ce film, on suit une organisation anglaise de renseignement, officieuse et aucunement liée au pouvoir, disposant de moyens plus que conséquents, et qui agit dans le monde entier pour la paix. Ses hommes surentraînés font passer James Bond, Jason Bourne et Jack Bauer pour des débutants en petite forme. Suite au décès de l’un de ses membres, le Kingsman va devoir recruter un nouvel agent ; chaque membre de l’agence propose un candidat et il va s’ensuivre une sélection rigoureuse et dangereuse, au plus haut niveau. En parallèle, l’agence est aux prises avec une nouvelle menace pour la planète. Au programme nous aurons de l’action et de l’humour. Beaucoup d’action déjantée et beaucoup d’humour très british. Il faut dire que les origines sociales basses du jeune héros pris comme candidat font un joli contrepoint aux manières ultra-civilisées des Kingsmen qui sont avant tout des gentlemen, et une bonne partie du film joue sur cette dualité. Mais c’est bien plus que ça. D’ailleurs les scènes d’action vont assez loin et ne font pas dans la dentelle. Si la moindre goutte de sang vous fait vomir, ce film n’est pas pour vous.

Aux manettes de ce très bon Kingsman, on retrouve Matthew Vaughn (oui oui celui de Kick Ass ou X-Men First Class), et déjà là c’est assez positif. J’aime bien ce que fait ce type, il a un ton et une manière de filmer qui me titillent bien. On retrouve dans ce Kingsman toute sa maîtrise des scènes d’action dynamiques mais aussi son ton irrévérencieux et politiquement incorrect. La réalisation est vraiment au taquet. Et il faut dire que les scènes d’action (en particulier l’église, mais aussi la baston dans le pub ou le duel final ou la course dans les couloirs de la base) sont vraiment maîtrisées. Explicites, elles n’y vont pas avec le dos de la cuillère, mais elles confirment que l’on est dans un film d’action. Le rythme du film est assez lent au début, avec des éléments assez convenus. Mais le ton monte, l’action aussi, le rythme s’accélère et on se retrouve dans des situations tendues du slip qui nous collent bien au siège. Le tout toujours mâtiné d’une désinvolture et d’un humour très anglais qui donnent au film un ton vraiment sympa et sortant du cadre des gros blockbusters d’action actuels.

On notera aussi les très bonnes prestations des acteurs. Bien entendu il y a quelques grands noms qui confortent leur qualité, comme Michael Caine (très à l’aise dans ce rôle si anglais), Samuel L. Jackson (et sa prononciation incroyable et dans la peau d’un personnage vraiment tordu), le génial Colin Firth (vraiment impeccable dans ce rôle) ou encore le sobre et impassible Mark Strong. Et il y en a d’autres, moins connus mais qui se donnent à fond et rendent bien, à commencer par le jeune héros Taron Egerton dont c’est le premier grand rôle et qui offre la une très bonne prestation. Mais aussi la danseuse acrobate Sofia Boutella impressionnante, ou encore Sophie Cookson. Une belle brochette réunissant plusieurs générations talentueuses qui se répartissent des rôles savoureux bénéficiant de dialogues percutants.

L’humour est omniprésent, tout comme les références aux films d’espionnage bien sûr. C’est un film aux multiples facettes, intelligent, divertissant, prenant. Franchement un tout bon moment. Fortement conseillé.

2 réflexions au sujet de « Kingsman – Secret Services »

Laisser un commentaire