Snatch

snatchDans la catégorie « les classiques que je devais voir et que j’avais pas encore vus », je me suis fait Snatch l’autre soir. Et c’était bon.On va y suivre les aventures de divers groupes de personnes qui vont, plus ou moins par hasard, se retrouver à tourner autour d’un même vol de diamant, et qui vont se marcher dessus, pour sauver leur peau, leur fric, leur notoriété, leur honneur, ou autre selon de qui on parle. Une narration et un style très tarantinesques, puisque l’on suit des personnages séparés qui semblent ne rien avoir à faire ensemble au départ et que le destin va regrouper, le tout avec un rythme très haché et des scènes très rythmées. On y retrouve aussi des personnages hauts en couleurs, et une bonne dose de dialogue bien sentis (la VO avec cet accent anglais est juste énorme).

Ce film a 16 ans, et pour pas mal de gens qui y figurent, c’était un peu un début de carrière. A commencer par le réalisateur Guy Ritchie qui, avant, avait surtout à son actif le très bon Arnaques, Crimes et Botanique, et qui depuis nous a servis surtout les Sherlock Holmes avec Robert Downey Jr et Jude Law ; un réalisateur assez rock’n’roll et moderne que j’apprécie pas mal. Devant la caméra, c’est une énorme brochette de gueules et de personnages incroyables, incarnés par des acteurs de qualité ; Jason Statham, dont c’est l’un des tout premiers films, et qui n’est pas encore le pur action hero qu’il est devenu, très bon en magouilleur coincé entre de grands pontes ; Vinnie Jones (magnifique tueur déjanté) en début de carrière aussi, et qui a depuis accumulé les rôles, tout comme Stephen Graham ; Brad Pitt est absolument génial en boxeur gitan borné, lui ayant déjà plus de bouteille à l’époque, tout comme Benicio Del Toro, ou Ewan Brmner, très bons aussi.

Alors certes le film n’est pas toujours aisé à suivre. On part dans tous les sens, allant d’un personnage à l’autre. Et il y en a tout un tas. Mais l’intrigue se noue bien, et on se laisse prendre au jeu, se demandant comment tous vont réussir à tirer leur épingle du jeu. Une série de situations complètement dingues, de pétages de plombs, de scènes complètement barrées, avec des personnages marquants et des dialogues soutenus, le tout sur une bande-son de qualité voilà de quoi faire un très bon film qui me parle… et que je regrette de n’avoir pas vu plus tôt.

Une réflexion sur « Snatch »

Laisser un commentaire