Baby Boss

Baby Boss est un film d’animation de chez Dreamworks sorti cette année, au pitch assez sympa, et franchement bien barré par moments. Tim, 7 ans, vit très heureux avec ses parents, câliné, cajolé, centre de toutes les attentions, un garçon comblé en somme. L’arrivée d’un petit frère va le déboussoler puisqu’il va avoir l’impression de perdre sa place. Surtout Tim va vite remarquer que le bébé n’est pas vraiment un bébé standard. Vêtu d’un costume, portant une mallette, avec des attitudes et des regards étranges. En plus, Tim va découvrir que le bébé parle comme un adulte, et qu’il a un plan, qu’il n’est visiblement pas là juste parce que les parents voulaient un autre enfant. Genre un truc machiavélique, une machination, un complot. Et bien entendu, personne ne va croire Tim s’il en parle.

Le film part sur un trip complet d’avoir des bébés créés dans le ciel et filtrés, avec la plupart partant dans des familles, mais certains sélectionnés pour bosser à l’administration… A partir de là, le film part dans un délire complet. On est clairement devant un gros pétage de plomb avec accumulation de trucs assez énormes, mention spéciale à la bande de bébés complètement psychopathes. Il faut dire qu’on a là le réalisateur des différents Madagascar, en particulier le 3eme complètement barré (qui a aussi officié comme scénariste sur les Pingouins, c’est vous dire la couche que tient le gars), et le scénariste d’Austin Powers.

Une réalisation soignée avec un bon sens de l’animation, des références cinématographiques, de l’humour et de jolies punchlines, des situations complètement délirantes, un casting en vo de haut rang, ce film a de quoi vous faire passer un bon moment. Il n’est pas exceptionnel non plus mais fait un bon divertissement familial.

Laisser un commentaire