Baywatch

Les plages de Malibu, ses sauveteurs/-euses en rouge, son soleil, sa frime, ses mecs bodybuildés, ses bonasses en maillots, son sable chaud, voilà les principaux éléments de la fameuse série Alerte à Malibu repris dans cette version cinéma. Alors soyons bien clairs, c’est un nanard assumé, du genre avec un humour au ras des pâquerettes, un scénario qui ne vole pas plus haut, et une capacité à laisser le cerveau s’endormir. C’est con mais c’est bon quand même. Parce que justement prix au au moins 8ème degré. Dès la scène d’ouverture et l’apparition du titrage, on a compris que l’on est dans de la déconne à deux balles qui ne se prend pas le chou et ne cherche pas à péter plus haut que son cul.

Dwayne Johnson (si si, The Rock lui-même, Le Roi Socrpion, Fast and Furious, G.I. Joe, Vaiana,…) se retrouve le rôle de Mitch Buchanan, chef de l’équipe de sauveteurs de la plage de Malibu, reprenant avec un certain brio le flambeau de David Hasselhoff (ce dernier se permettant un fabuleux caméo en tant que mentor). A ses côtés, Zac Efron endosse le rôle de Matt brody (oui oui, le rôle de David Charvet) en jeune beau gosse rebelle qui finira bien entendu en super pote avec le boss. Alexandra Daddario est Summer Quinn (le rôle de Nicole Eggert), Kelly Rorhbach est CJ Parker (difficile de passer derrière l’inoubliable Pamela Anderson qui fait elle aussi un caméo dans le film), Ilfenesh Hadera se retrouve en Stéphanie Holden (c’était Alexandra Paul à l’époque),… bref, tous les personnages sont là. Un peu modifiés, modernisés, mis à jour, mais le fond reste. Nos sauveteurs vont se transformer en flics/enquêteurs/justiciers pour défendre la plage, la ville et la population contre une menace. Et le tout va partir dans un mélange d’action et d’humour mêlant scènes complètement improbables, poursuites d’enfer, punchlines à deux balles et corps exhibés au soleil.

Alors franchement, comme soirée détente du cerveau tranquilou à la maison, ça passait bien. Mais je suis content de pas avoir mis le prix d’une place de ciné pour ça. Le film ne vole pas bien haut mais au moins il ne prétend pas en faire davantage. Tout est fait pour rappeler que personne ne s’est pris la tête dessus et que ça ne doit surtout pas être pris au sérieux. Mission accomplie.

Laisser un commentaire