Le grand méchant renard et autres contes…

Voilà un très joli petit film d’animation français vraiment bien foutu. Basé sur des bandes dessinées éponymes, il nous raconte trois histoires centrées autour d’une ferme et des animaux qui y vivent, chacune étant présentée comme une pièce de théâtre avec ces mêmes animaux qui viennent les expliquer au public, à savoir les spectateurs. Trois histoires délirantes, avec des personnages hauts en couleurs et franchement bien pensés, le tout avec des dialogues superbes et doté d’un humour de qualité ; et mis en images et en animation de bien belle manière. Bref, un petit bijou que je recommande chaudement.

L’ouverture sur la scène de théâtre pose le ton, avec les animaux complètement délirants qui sont présents. Il y a un petit quelque chose du Petit Chaperon de ta couleur dans ces animaux, je trouve (et c’est un compliment). La première histoire nous présente une cigogne ne pouvant plus livrer le bébé dont elle a la charge et qui le transmet au cochon, au lapin et au canard pour terminer le voyage. Mais ces trois là sont un peu des bras cassés et rien ne va se passer comme prévu. Ensuite on va trouver le renard qui peine à être méchant, et qui suit un peu les cours du loup, coach en méchanceté. Volant des œufs de poule, le renard va se retrouver avec des poussins sur le dos, et là aussi ça va partir un peu en sucette. Dans la troisième histoire, le canard et le lapin, un peu débiles, se mettent en tête de sauver la fête de Noël qu’ils pensent avoir salopé, et évidemment ils vont merdouiller. Trois histoire décalées, sortant des canons des contes pour enfants traditionnels, mais qui sont vraiment sympas.

Les personnages surtout sont vraiment bons. Entre le lapin et le canard à la rue et pas très futés, le cochon qui veut tout caser, le renard qui n’arrive pas à être méchant, les poussins persuadés d’être des renardeaux, la poule balaise qui monte une milice, etc., on a une véritable galerie d’animaux qui sont assez bons. Et leurs dialogues valent leur pesant de cacahuètes, avec un humour assez fin. J’ai vraiment beaucoup ri, ce qui n’est pas toujours le cas dans les films pour enfants.

Et puis il y a cette qualité de l’animation. Le film est juste magnifique, avec un style de dessin qui lui donne une  vraie patte. Les traits sont vraiment ceux de la bande dessinée (il faudra que je me procure cet album un de ces quatre), et on a un dessin vivant, chaleureux, loin des canons de l’animation actuelle très informatisée. Le segment du milieu est réalisé par l’auteur des bandes dessinées lui-même, Benjamin Renner. Les deux autres segments sont mis en boîte par Patrick Imbert. Ces deux gars sont aussi aux génériques d’Ernest et Célestine ou d’Avril et le monde truqué, ce qui est synonyme de bons points. Une animation maîtrisée et de qualité, avec un vrai style, qui donne un souffle d’air frais dans le domaine du cinéma.

En bref, ce film est vraiment un petit bijou pour passer un très agréable moment en famille, où tout le monde trouvera son compte.

 

Laisser un commentaire