The Visit

The Visit, c’était un peu le grand retour de M. Night Shyamalan au cinéma (avant son film suivant, le très bon Split), avec cette fois pas mal de commentaires positifs (il faut dire qu’après son Dernier Maître de l’Air que je n’ai jamais osé regarder, il avait pris cher, le Monsieur).

Ici on va suivre deux ados dont la mère a coupé les ponts avec ses parents. Elle va cependant envoyer les deux gamins chez les grands-parents pour une semaine de vacances. La grande fille en profite pour tourner un reportage sur la famille, ce qui va donner l’espect « found footage » du film. Rapidement, les enfants vont découvrir de petits soucis de comportement chez leurs grands-parents qui n’agissent décidément pas vraiment normalement. Coincés dans cette demeure loin de tout, les deux enfants ne pourront compter que sur eux-mêmes pour s’en sortir quand les choses vont vraiment virer au bizarre.

The Visit pose une très bonne ambiance et nous sème des fausses pistes quant à l’explication du pourquoi et comment. Effectivement on se laisse vite emporter par ce suspens et on pose des hypothèses qui tiennent plus ou moins longtemps. Comme à son habitude, le réalisateur nous offre ce moment de petit twist (que l’on aura pu sentir venir) où paf tout-à-coup les choses se retournent et prennent un autre sens. Soudain on comprend tout et le film vire dans un dernier acte violent et brutal.

Bien que super-tendu avec quelques jump scares et des images typiques de films d’horreur, The Visit n’est pas vraiment un film d’horreur. Il a ses scènes un peu dures et violentes, certes, mais ce n’est pas non plus du gore horrifique. Allant à l’essentiel, il repose vraiment sur son ambiance bizarre. Une ambiance bien rendue par une mise en image et une réalisation soignées.

Et puis il y a ces 4 acteurs qui mènent le truc et qui s’en sortent vraiment bien. Les gamins Olivia DeJonge et Ed Oxenbould, et les deux grands-parents Deanna Dunagan et Peter McRobbie. Le film repose beaucoup sur leur capacité à tenir leurs rôles, avec des personnages pas forcément évidents.

Un film très sympathique, qui mérite un bon visionnage dans de bonnes conditions pour profiter de son ambiance et de la tension qui se construit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.