Revue de web – S07E28

Société

Mobilisation contre la modification de la loi sur le service civil.

On arrive à faire condamner certaines pratiques scandaleuses de bailleurs.

Toujours sévère, la hausse des primes d’assurance 2019 sera probablement moins élevée que prévue. Continuer la lecture de Revue de web – S07E28

The Walking Dead

Alors je ne vais pas vous parler ici de la série, encore moins des comics, mais des jeux vidéo. Et plus particulièrement d’une série de jeux développée par Telltale, dont la première saison est sortie en 2012, et la deuxième en 2013. Oui, on parle de saisons, car chaque jeu est composé d’épisodes rythmant le tout (5 par saison). Ces jeux sont assez particuliers, du type très narratif, quasiment des films interactifs en fait, avec beaucoup de scènes à regarder/écouter, et des interventions ludiques ponctuelles. Eh oui on n’est pas ici pour appuyer frénétiquement sur les boutons d’un pad afin de massacrer du zombie par paquets de 12. On est plutôt dans une ambiance dure, sordide. Dans le premier jeu, on prend en main le destin de Lee, survivant à la première vague de l’apocalypse zombie qui va tenter de tenir le coup, de continuer à vivre, et ce d’autant plus qu’il va prendre sous son aile une jeune fille, Clémentine. Cette dernière sera d’ailleurs l’héroïne de la saison 2. Le jeu se focalise essentiellement sur les rapports humains pendant l’épidémie zombie, sur les liens entre personnes, entre groupes, sur la manière dont les gens se révèlent sous ces circonstances extrêmes. Le bien, le mal, et surtout des choix très difficiles, voilà ce qui attend le joueur. Avec quelques scènes un peu plus tournées vers l’action pour maintenir le rythme, mais ce n’est pas là l’essentiel. Continuer la lecture de The Walking Dead

The Villainess

Je me suis mis devant ce film de 2017 après en avoir pas mal entendu parler comme du nouveau film d’action asiatique qui claque et tout. Et puis il était sorti à Cannes où il avait déclenché une standing ovation de plusieurs minutes. Bon ben sans dire qu’il est mauvais, je dois dire que je suis nettement moins enthousiaste.

On suit dans ce film une femme qui défouraille tout plein d’ennemis, avant d’être arrêtée. Dans un style Nikita, elle va intégrer contre sa volonté une unité de femmes « agents dormants » avec une fausse identité mais envoyées ponctuellement pour des missions d’assassinats ou autres joyeusetés. Le tout est mêlé avec les meurtres du père et du mari de l’héroïne, son bébé, son nouvel amour, et des organisations criminelles en nombre. Continuer la lecture de The Villainess

Swiss Army Man

Et voilà un joli OVNI cinématographique, un film complètement barré, différent, très très particulier. Sorti en 2016, il m’avait attiré par sa bande-annonce mais je n’avais pas encore eu le temps de me pencher dessus , c’est maintenant chose faite. On n’est pas devant un film formaté super grand public.

Mais de quoi que ça parle? A la base de Hank, un naufragé désespéré qui va tomber sur un cadavre un peu particulier, ce dernier démontrant des capacités on ne peut plus utiles, tel le multipurpose tool qu’il est (d’où le titre du film). Le cadavre (qui est de moins en moins mort en fait) pourra-t-il aider Hank à revenir à la civilisation grâce à ses pets (utiles pour se propulser sur l’eau ou pour des grillades), son aspect « fontaine à eau potable », sa boussole intégrée NSFW, ou encore son bras de karatéka qui casse tout? Et bien sans vous donner la réponse, je dirais quand même qu’ici ce n’est pas la destination qui compte mais bien le voyage et surtout le contenu de ce dernier.

Continuer la lecture de Swiss Army Man