The Voices

Jerry est un type un peu paumé, un peu looser, un gentil petit gars. Il bosse dans une usine, est amoureux d’une des filles de la compta sans oser lui dire, a un joli appart, et il sourit tout le temps à tout le monde, si poli. Bon, ça c’est quand il ne suit pas le traitement prescrit par son psy et qu’il ne voit pas la réalité telle qu’elle est. Ah oui, et quand il ne prend pas ses médocs, il a aussi de longues discussions avec son chien et son chat. Et puis Jerry aime rendre service, il essaye de toujours ben faire. Tout part tellement d’un bon sentiment. Mais oui, bien entendu, un jour se produit un accident qui va tout faire partir en sucette dans une tornade de violence.

On est ici dans une très bonne comédie (très drôle) horrifique (bien gore) de Marjane Satrapi (Persepolis,…) Franchement c’est une belle réussite qui se lâche dans le brutal et le violent, avec des scènes gratinées, mais aussi dans un humour complètement décalé (le chat et le chien sont vraiment exceptionnels, et aussi le final avec son générique et l’arrivée d’un personnage inattendu qui m’a fait hurler de rire). L’équilibre entre les deux éléments est parfait et donne lieu à de vrais bons moments.

Ce film nous offre une fabuleuse prestation de Ryan Reynolds (Blade Trinity, Buried, R.I.P.D., Deadpool, Life, Hitman & Bodyguard,…) qui joue sur son look de gentillet et sa capacité à être le taré de service. Il interprète ici un schizophrène complètement allumé ( et sert aussi le doublage du chien et du chat, entre autres). Rien que pour le voir jouer Jerry, ce film vaut le détour. A ses côtés, Gemma Arterton (Quantum of Solace, Prince of Persia, Hansel & Gretel Witch Hunters,…), Anna Kendrick (Twilight, Scott Pilgrim,…), Ella Smith ou encore Jacki Weaver (Bird Box,…) Si tout le monde s’en sort bien, aucun personnage n’éclipse la prestation vraiment au top de Reynolds.

Alors oui The Voices n’est pas un grand film qui restera dans les annales du cinéma. Mais dans le genre de la comédie horrifique, il se situe dans le haut du panier, sans hésiter. Il est bien mis en scène, bien tourné, il donne l’occasion à Reynolds de s’en donner à cœur joie (aussi bien en tant que Jerry que sur les autres voix), et on passe vraiment un très bon moment. Attention quand même à l’aspect horrifique ; ce n’est pas parce que l’on rit beaucoup que le film est tout public, il y a des passages assez trash quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.