New Super Mario Bros Wii

Je suis en train de virer fan de Mario… Incredible!!!

Bon ben ouais, j’ai très longtemps été PCiste (après des années en tant que Commodorien), du coup les licences et les héros du monde des consoles me sont peu connus. Vous aurez déjà compris mon goût pour Resident Evil si vous suivez un peu ce blog. Mais je suis aussi en train de virer fan du plombier à moustache. Super Mario Galaxy, Super Paper Mario, Mario Kart, Mario Party 8, à chaque fois que du bonheur. Mon arrivée dans le mnde de la Wii m’ouvre de nouveaux horizons. Mais bon, avec ce New Super Mario Bros Wii, c’est un peu le retour aux sources avec le jeu de plateformes pour délivrer Peach tout en ramassant des pièces et des champignons. Y’a pas à dire, pour un gameplay qui se résume aussi facilement et aussi brièvement, c’est du pur bonheur. Et c’est sans doute là tout le truc de Mario. Une base ultra simple que tout le monde peut intégrer, le tout saupoudré d’un level design au poil de cul de chameau près, et on obtient un morceau ultra addictif de pur bonheur. Franchement j’adore.

Ici donc, on avance en scrolling latéral dans de fabuleux décors très agréables et variés (l’évolution dans les divers mondes permet de découvrir des lieux très bien) afin de choper des pièces et des bonus qui doivent nous aider à sauver Peach, cette blonde qui ne réussit jamais à éviter l’enlèvement. Et tout est dans la précision, la dextérité, la découverte des passages secrets, la volonté de chopper tout ce que l’on trouve. Avec les bonus et les déguisements qui en découlent, on obtient des pouvoirs super utiles. Ce voyage est accompagné d’une musique entraînante et prenante. J’ai lu que les afficionados trouvaient cet opus de Mario trop facile. Ben pas moi ; je suis pas un habitué, faut dire. Et franchement y’a bien des passages où je déguste et je rame. Mais avec une seule envie, reprendre la manette pour retenter le coup (et y arriver cette fois, bordel…). Prenant à souhait.

La grande nouveauté de cet opus est le jeu à plusieurs. Quatre joueurs au max peuvent envahir l’écran pour faire l’aventure ensemble, C’est sympa, on a moins de Game Over. Mais pas toujours évident. Surtout que je joue avec mon fils pour qui la précision millimétrique du truc sur certains passages est un sujet de discussion tabou. Du coup y’a souvent gêne. Mais bon c’est agréable et ça rend le tout plus convivial. Avec le multi vient aussi le mode de jeu libre, laissant libre court à la coopération ou l’adversité, avec sales coups et autres joyeusetés, que du bonheur. Un mode de course aux pièces est aussi apparu. Sans compter quelques joyeusetés d’utilisation de la wiimote comme la gestion de certains pans inclinés dont on contrôle l’inclianaison avec la bête.

Au final donc, cet opus me plaît très très beaucoup. J’aime. Une ambiance géniale (sonore et visuelle), une maniabilité du feu de dieu, des niveaux passionnants. Et je deviens vraiment super fan de Mario. Allez hop, j’y retourne, faut que je finisse ce monde… Quand je vous disais que c’était addictif…

Laisser un commentaire