Presque Minuit

Voilà encore un achat de copinage pour soutenir un collègue auteur de jdr qui s’est lancé dans les romans, Anthony Yno Combrexelle. Presque Minuit avait été édité directement par l’auteur il y a quelques temps déjà, mais il s’est ensuite lancé dans un concours chez 404 Editions avec une version légèrement remaniée ; et voici le bouquin qui sort dans une très belle édition.

Dans Presque Minuit, on suit une bande de gamins des rues dans le Paris de 1889. Révolution industrielle et exposition universelle sont la toile de fond de cette intrigue. Nos orphelins qui doivent voler pour survivre vont s’emparer d’un objet qu’ils n’auraient pas dû approcher. Ils étaient un peu au mauvais endroit au mauvais moment et mettent ainsi le doigt dans un engrenage qui va les dépasser. Attirés au sein d’une conspiration de grande ampleur, ils vont se retrouver seul espoir de sauver la capitale d’une menace sourde et étouffante. Le tout dans un monde steampunk mêlé de magie.

Presque Minuit, c’est un roman d’aventures prenant, passionnant, le genre de bouquin qu’on ne lâche plus une fois qu’il est entamé. Tout y est : action, suspens, retournements de situation, révélations fracassantes, et même ce qu’il faut de romance (mais sous la forme des amourettes d’enfance dignes de l’âge des héros). Les scènes épiques sont nombreuses, et le rythme du roman est vraiment soutenu. L’écriture est agréable, fluide, rendant très bien l’ambiance du truc. Elle génère à la lecture des images dans la tête et on visualise parfaitement l’ambiance et l’environnement. On se sent vraiment plongé dedans, avec des personnages attachants.

Ce qui commençait comme un roman assez light (d’autant plus qu’il est vendu en rayon jeunesse) devient plus sombre, plus dur au fur et à mesure de son développement. Certes on y suit toujours des pré-ados/ados, mais ce n’est pas pour autant que l’intrigue reste légère. Il y a des moments très sombres, même violents. Mais cela se justifie, cela permet l’évolution des personnages, de l’intrigue.

J’ai beaucoup aimé lire Presque Minuit, que j’ai dévoré assez rapidement. Le bouquin est vraiment prenant et je me suis laissé porter par les aventures de ces gamins. Je vous le conseille fortement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.