Archives par mot-clé : steampunk

Lady Mechanika

C’est en me baladant dans les rayons bandes dessinées que je suis tombé sur une couverture qui a attiré mon regard. Une petite manipulation/feuilletage plus tard, je passais à la caisse avec le premier tome de Lady Mechanika, un comics steampunk prévu en 6 tomes créé par Joe Benitez ; 3 sont pour l’instant sortis en français et j’attends la suite avec impatience.

Continuer la lecture de Lady Mechanika

Découverte de Scythe

Scythe, je vous en avais rapidement parlé en présentant Cannes 2017 et son As d’Or. Il était sur ma wishlist, les arrivages en magasin se font un peu au compte-goutte, mais je l’ai eu. Et j’en suis très content. C’est mon premier achat de vrai gros jeu depuis un petit moment déjà, et ça fait plaisir aussi ; même si c’est le genre de jeu qu’on ne peut pas sortir avec tout le monde. Et donc j’ai réussi à réunir 3 potes pour une première partie, du coup un petit mot de découverte, pas une analyse poussée…

Continuer la lecture de Découverte de Scythe

Cannes 2017 (4/6) : des jeux un peu plus lourds

Cannes encore, Cannes toujours, avec aujourd’hui un billet sur les jeux un peu plus “lourds” que nous avons pu essayer (pour ce qui précède, je vous invite à voir le billet d’intro, celui sur les jeux pas encore dispos et celui sur les jeux de déconne, ainsi que la galerie photos). Il est toujours difficile de déterminer à quel moment un jeu passe du familial au lourd, cela dépend quand même beaucoup de qui en parle. Mais les jeux qui sont présentés dans ce billet sont ceux qui nécessitent un peu plus d’approfondissement, de concentration que les autres, des jeux demandant davantage d’engagement et de réflexion. Certains sembleront un peu légers peut-être pour de gros joueurs, mais bon j’ai classé cela comme je le pensais… Retrouvez donc aujourd’hui Dokmus, Horreur à Arkham jeu de cartes, Inis, Scythe, et Seeders – Exodus.

Continuer la lecture de Cannes 2017 (4/6) : des jeux un peu plus lourds

Les Chroniques de Valcène – Tome 1

valcene1Comme vous le savez sans doute un peu si vous suivez ces pages, j’aime bien écrire. Je ne prétends pas au statut d’écrivain mais j’ai souvent le besoin de balancer des mots sur des pages, l’envie de raconter des histoires. Je viens de finaliser un texte intitulé « Les demoiselles perdues ». Quand je l’ai entamé, c’était avec l’envie de faire un mélange de fantasy-steampunk en y collant des éléments de roman noir. On a donc un monde urbain, où la ville de Valcène s’étend plus loin que l’imagination de ses habitants ne peut le laisser supposer. Diverses grandes autorités s’y disputent le pouvoir, le Prince censé tout diriger depuis son palais en envoyant des représentants dans toutes les zones de la ville, les Mages, dépositaires d’un savoir mystique anciens, reclus dans leurs tours du savoir et élitistes, ou encore les scientistes dont les inventions sont censées aider les gens sans que ceux-ci ne dépendent du pouvoir des Mages. Au milieu de cela, de nombreuses factions, des groupes d’intérêts, des groupuscules plus ou moins officiels et légaux, il y a de quoi voir venir. Pour l’aspect « roman noir », j’ai mis en scène Aldevère Fangcieux, un détective qui aime l’alcool, les drogues et les femmes, qui vit toujours un peu en tirant la corde, désabusé, engagé par une « femme fatale » qui souhaite retrouver sa sœur disparue. De fil en aiguille, Aldevère va s’engager dans un truc un peu plus gros que prévu. Et puis dans ma tête j’ai continué à penser Valcène et les futurs aventures du détective ; un prologue et un épilogue permettent d’ouvrir ce champ des possibilités. Aldevère sera bientôt de retour donc. Et d’autres personnages pour donner une autre vision de Valcène.

Tout ça pour dire que j’ai donc fini de publier ce premier tome des « Chroniques de Valcène », une aventure d’Aldevère Fangcieux, sur Wattpad. C’était un petit essai pour moi, pour voir comment fonctionne cette plateforme d’écriture et de lecture. Et ça a l’air pas mal. J’y ai d’ailleurs mis deux autres textes un peu plus anciens, « La Cave » et « Tombée des Étoiles ».

Si vous ne voulez pas vous lancer dans la lecture sur Wattpad, vous retrouverez ces trois textes dans la partie « téléchargements » de ce blog. Ces divers petits trucs sont sous licence Creative Commons BY-NC-ND.

Et n’hésitez pas à me donner votre avis.