Carbone modifié

Un techno-polar qu’est de la balle atomique… Enorme!

Dans ce bouquin, on suit les aventures de Takeshi Kovacs dans un monde futuriste sale, sombre, sordide, plein de méchants pas cools. Lui-même est un ancien criminel qui a reçu un entraînement spécial pour bosser pour un corps de missions spéciales à travers la galaxie. Dans cet univers, tout un chacun (pour peu qu’il en ait les moyens) peut sauvegarder sa personnalité et ses souvenirs, et se réinjecter à sa mort dans un autre corps. Dans ce contexte, pourquoi ce richissime type s’est-il suicidé? Ca n’a pas de sens. Kovacs est engagé pour enquêter là-dessus quand l’enquête de police piétine. Pourquoi lui? Pourquoi cette enquête? Qu’est-ce que c’est que ce gros foutoir? Très vite, sa simple enquête va virer à la baston quand on va venir lui chercher des noises.

L’histoire est solide, tordue à souhait, et y’a personne de vraiment blanc comme neige pour rattraper la noirceur du truc. On navigue entre es scènes d’enquête et de recherche, celles de baston et de fight parfois très gores, celles d’interrogatoires pas toujours subtils, et pas mal d’autres éléments qui se recollent de manière assez sympa. Richard Morgan nous livre un roman noir, un polar, avec tous les éléments (genre la femme fatale, le privé, les pourris, les flics, etc.), mais en futuriste, tendance cyberpunk. Violent, méchant, ce bouquin n’est pas pour les enfants de coeur mais rien n’est gratuit et tout se tient au final.

Bref, un excellent bouquin. Ecrit d’excellente manière, ce qui fait que je l’ai dévoré en pas beaucoup de jours. Une grande découverte pour moi, suite aux conseils reçus sur divers forums. Je le place aussi dans le haut des inspis pour Extrem_37. Et je me réjouis de lire la suite… Ah oui, semblerait que les producteurs de Matrix aient acheté les droits pour un film à venir ; j’attends de voir ce que ça peut donner…

3 réflexions sur « Carbone modifié »

  1. Si tu a aimé, sache que plusieurs suites ont déjà étaient publiées : Anges déchus et Furies déchaînées (le premier en poche chez Milady)

Laisser un commentaire