Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban

Toujours en avançant dans cette série comme lecture du soir pour mon fils…

Et c’est là que je commence à vraiment comprendre tout le bien que l’on dit de ces bouquins. Waow. Une belle grosse claque. L’univers prend encore une couche de profondeur super solide. L’intrigue se complexifie, prend en noirceur. Les fils se tendent et se mélangent pour former un écheveau de personnages, de buts, d’interactions qui devient très intéressant. Les gentils et les méchants sont de moins en moins clairs, tout passe gentiment en tons de gris. Et surtout on sent monter la suite, les trucs encore plus gros à venir. Ca reste toujours écrit de manière relativement simple, rendant le tout très facile d’accès, tout en ne tombant pas dans un simplissime abrutissant. Harry grandit, découvre le monde, celui des sorciers surtout, et en particulier les conflits plus ou moins larvés qui se trament depuis pas mal d’années. Il en apprend sur sa famille, son passé. De quoi donner la réelle profondeur qui transforme ces petits livres en une oeuvre solide. Bon ben voilà, je serai passé à côté pendant longtemps mais maintenant je deviens fan. La seule question qui reste c’est : quelle proportion de ces éléments Rowling avait-elle en tête à l’écriture du 1er tome et qu’est-ce qui a été repris en cours pour développement?

Reste donc que Harry Potter devient une réelle saga de très bon calibre. Un grand bravo.

Un petit détour par le film maintenant. Ben comme précédemment il doit se concentrer sur le fil rouge, l’intrigue standard de base de ce bouquin. Mais on passe forcément à côté de pas mal de choses. Sinon il aurait fallu trois films entiers pour traiter les différents fils et les intrigues qui se mêlent de manière correcte. Donc c’est dommage. Mais le réalisateur s’en tire pas trop mal. Il prend ses libertés, révèle des éléments de manière un peu rapide (Pettigrow sur la carte par exemple), mais dans l’ensemble ce n’est pas un ratage. Un bon divertissement qui n’est cependant de loin pas à la hauteur du bouquin… Deux acteurs qui font là leur apparition dans la saga relèvent superbement le gant, dans les rôles de Lupin et de Black. Rogue est toujours aussi bon. Et les trois gamins tournent vraiment ados. Dommage qu’on se croie aussi souvent en plein Star Wars avec la musique de Williams, trop typée.

Ah oui, dernière note pour dire que, vu le niveau d’addiction de omn fils à la saga, je lui ai mis le jeu du 1er volume sur le PC. Que du bonheur de pouvoir faire tourner un jeu au max de ses possibilités sur ma bécane, ça faisait longtemps :mrgreen: . Sinon le jeu est vraiment pour enfants et ne casse pas trois pattes à un canard boiteux…

2 réflexions sur « Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban »

  1. Ping : Gravity |

Laisser un commentaire