Archives par mot-clé : monstres

Lady Mechanika

C’est en me baladant dans les rayons bandes dessinées que je suis tombé sur une couverture qui a attiré mon regard. Une petite manipulation/feuilletage plus tard, je passais à la caisse avec le premier tome de Lady Mechanika, un comics steampunk prévu en 6 tomes créé par Joe Benitez ; 3 sont pour l’instant sortis en français et j’attends la suite avec impatience.

Continuer la lecture de Lady Mechanika

Alien : Covenant

A la sortie de ce Alien : Covenant, je dois dire que je suis assez partagé. Comme après Prometheus, « haters gotta hate » et les critiques se sont déchaînés. Méchamment, brutalement. Il faut dire qu’il y a énormément d’attentes reposant sur les épaules de Ridley Scott, surtout quand on se réfère au mythe qu’est la saga Alien. Suite de Prometheus donc, mais aussi chaînon supplémenatire pour créer le lien avec le 1er film, Covenant se toruve le cul entre deux chaises. On a d’une part cette volonté de refaire un alliage SF-horeur qui a fait le succès du 1er Alien (toujours inégalé), mais aussi le côté mystico-philosophico-métaphysique entamé dans Prometheus et poussé davantage. Et moi je dis qu’il faut choisir, Monsieur Scott.

Continuer la lecture de Alien : Covenant

Troll Hunter

Dès l’ouverture du film, on a droit à un classique « ces bandes ont été retrouvées dans la nature, on a monté l’essentiel des rushs pour en faire une durée convenable, personne ne sait ce que sont devenus les gens qui ont filmé ça, etc. » Bref, on a de suite l’info, nous voilà dans du found footage, un film qui a ses bons (Rec, Blair Witch,…) et ses moins bons (Paranormal Activity,…) représentants. Petit truc à préciser encore, on est dans un film norvégien, avec toute la mythologie et l’ambiance qui colle (en plus j’ai vu la vo sous-titrée, et c’était pas toujours coton à suivre). Continuer la lecture de Troll Hunter

I, Frankenstein

La flemme du soir de mettre une galette dans le lecteur blue-ray et de zapper sur ce qui passe à la télé peut entraîner de plus ou moins bonnes surprises. Et des découvertes qui font un peu peur (pas dans le bon sens) quand même. C’est ce qui m’est arrivé l’autre jour en tombant sur I, Frankenstein, un film datant de 2013 réalisé par Stuart Beattie (quand même scénariste sur 2 Pirates des Caraïbes, le très sympathique Collateral mais aussi sur GI Joe) ; au fur et à mesure que le film avançait, j’ai quand même crû pendant un moment qu’on avait affaire à Uwe Boll. Le pitch du film va déjà vous faire saliver, je le sens : un groupe de gargouilles pouvant s’animer et prendre apparence humaine combat les démons qui menacent la Terre depuis des siècles, et elles ont recruté la créature de Frankenstein pour les aider ; à notre époque, cette créature combat les démons qui veulent s’emparer d’elle car ils comprendre comment réanimer des morts. Ca en jette, hein?

Continuer la lecture de I, Frankenstein