Sanctuaire

Couv_219189Quand j’ai reçu cette intégrale de la série Sanctuaire (en 3 tomes normalement), je me suis tout de suite dit qu’il y avait là-dedans de quoi me plaire… un sous-marin US ultra-technologique, un signal mystérieux, une crevasse sous-marine, un vieux sous-marin russe explosé, un sanctuaire englouti, bref ça fleurait bon l’ambiance tendue et le mystère bien poisseux, avec une dose de huis-clos. Résultat garanti, j’ai été servi. Le scénario signé Xavier Dorison (Long John Silver, ou le fabuleux Troisième Testament) nous entraîne dans un mystère vraiment sombre et tordu. On est là dans de la BD très adulte, avec des souffrances psychologiques, de la torture, de la douleur, du gore, du très dur, ce n’est pas le pays des Bisounours. Le dessin de Christophe Bec rend parfaitement cette ambiance, avec ces clairs-obscurs très prononcés. On baigne dans un feeling que l’on pourrait rapprocher d’Alien, avec ce huis-clos tendu dû au fait que l’on est dans un sous-marin à une profondeur très importante, coupé du monde.

L’histoire est vraiment prenante, mais il faut s’accrocher. A quelques moments on a des ellipses ou des constructions particulières qui rendent le tout pas toujours simple à suivre. Et puis, je ne sais pas si c’est moi ou pas (j’ai globalement une mémoire des visages assez nulle), mais je trouve que plusieurs personnages se ressemblent trop et il m’a fallu du temps pour mettre un nom/grade/rôle sur chacun des visages. Un peu dommage pour se prendre au truc.

Mais une fois que l’on est dedans, la sauce prend vite et la tension grimpe de manière exponentielle, avec ses moments tendus, ses explosions de violence ou d’action, son suspens, ses révélation et ses découvertes. Le terrifiant mystère qui entoure cet endroit se révèle réellement monstrueux, et les membres de l’équipage auront bien de la peine à résister. Le pourront-ils vraiment d’ailleurs? Je ne vais pas vous en dire plus, mais je vous conseille de lire cette série qui vaut vraiment la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.