Retour au jeu de rôles, écriture et ExtReM_37

extremPour celles et ceux qui suivent les lointains épisodes rôlistiques de ce blog, vous avez sans doute déjà vu passer le titre « ExtReM_37 ». Il s’agit d’un jeu de rôles que je tente d’écrire depuis pas mal de temps et qui a subi un nombre de rebondissements conséquents. Dont encore un tout frais. Ce qui m’amène bien entendu à faire un rapide historique du truc et un état des lieux ; pas une volonté de chercher des excuses en les étalant, les retards et tout les soucis étant généralement purement dus à moi et je dis donc avant tout « mea culpa ». Mais c’est vrai qu’il y a eu du bien chaotique derrière tout ça…

Ce jeu a commencé à sortir de ce qui me sert de cerveau vers 2004-5. A l’époque, quelques idées générales, des flashs, mais emporté par ma motivation, je commets des bouts de nouvelles d’ambiance sur des forums rôlistes pour attirer l’œil du pékin moyen de passage. Erreur de jeunesse que cette tentative désespérée de comm bien trop rapide. Ces textes ont été repris et finalisés dans une vraie nouvelle d’ambiance que vous pouvez retrouver sur la page téléchargements de ce blog. A l’époque ça s’appelait « CoMEP_37 » en français dans le texte. Le projet a tenté son petit bout de chemin puis mon temps d’écriture a été absorbé sur d’autres choses et il est donc resté sagement dans son coin, attendant son heure car n’est pas mort ce qui à jamais dort, comme on dit.

Il est ressorti plus tard avec les copains de ForgeSonges quand un éditeur avait lancé un concours de créations d’univers pour son système générique ; comme c’était en anglais, on a changé le titre qui est devenu « ExtReM_37 ». On s’est penchés dessus essentiellement avec l’ami Pénombre qui a fait un énorme boulot pour aider à faire quelque chose de tangible de mes idées parfois très éparses et qui a amené dans le projet de gros pans de qualité.

La collaboration avec l’éditeur en question ayant flanché, et comme on ne voulait pas laisser tomber le truc, on a décidé de tout traduire en français et d’y adjoindre un système pour en faire un jdr à part entière. Gros boulot, surtout que j’ai toujours été une quiche en systèmes de jeu ; mon truc c’est la création de mondes, de lieux, de personnages, et le racontage d’histoires. Mais avec l’effet « ForgeSonges » on a trouvé à attirer du monde pour donner des coups de main. Des illustrations ont commencé à voir le jour, de très belles choses en fait. Recherche d’éditeur en parallèle, dont un en particulier qui avait signé. Mais ForgeSonges a décidé ne plus vouloir travailler avec lui. Echec encore, mais le projet a continué.

J’avais en particulier à l’époque une personne travaillant sur le système mais qui est finalement partie sous d’autres cieux. Me laissant avec un système dont je n’étais pas l’auteur à terminer. Mais ce système ne plaisait pas, ne passait pas auprès des gens. Tout en affinant le background et en précisant des choses à côté, j’ai avancé dans ma recherche d’un collègue pour le système de jeu. Et il y a quelques temps, je suis tombé sur Wenlock et son CinEtic qui semblait coller à ce que je cherchais…

Puis il y a eu mon mémoire, un gros boulot qui m’a contraint à lâcher le bouzin pendant un bon moment. Une fois le mémoire terminé, au moment où je retrouvais du temps, j’ai eu de gros problèmes de vie privée ; du genre qui coupent toute créativité et productivité ; complètement… à zéro… point mort… Il m’a fallu du temps pour reprendre et avoir de nouveau des idées (pour ExtReM_37, mais pas seulement).

Bref, tous ces retards ont posé des problèmes et ForgeSonges souhaite, de manière tout-à-fait compréhensible, se désolidariser du projet. Il n’est donc plus qu’à moi (et à ceux qui ont participé avec moi au truc).

Et voilà, maintenant ma vie privée s’est remise en route correctement, j’ai réorganisé mon temps, j’ai remis pas mal de choses à plat, et je reprends le jeu de rôles, je rejoue et je veux continuer à écrire. Dont ExtReM_37… Avec tout ça j’ai l’impression que le jeu a été écrit sur un cimetière indien, du genre gravement maudit. Ou alors c’est moi. Je ne suis pas innocent aux déboires de ce projet, et je dit même volontiers mea culpa, mais j’ai l’impression qu’ExtReM_37 a amassé le mauvais karma. Par respect pour ceux qui ont bossé dessus (parfois beaucoup), par envie d’aller au bout et parce que ce projet me plaît toujours, je vais le terminer. Le mener à terme. Il ne faut pas que tout ce travail soit enterré à jamais.

Où en est le jeu donc? Le background est toujours là, bon et très sympa. Il y a des corrections à faire, des éléments à aménager mais il tient la route. Peu de boulot dans ce coin-là donc. Mais bon je suis un peu pénible et j’ai encore changé mes intentions par rapport au système de jeu. Ces dernières années je me suis beaucoup mis au jeu de plateau, jeu de cartes etc. (autres jeux de société que le jdr donc) et cela a pas mal impacté ma vision des jeux. Alors je ne vais pas faire d’ExtReM_37 un jeu de plateau, non ça reste un jdr. Mais il y aura des changements drastiques au système. Le système Cinetic de Wenlock est très sympa, il a à mon sens de très bons aspects, qui correspondaient pas mal à mon idée d’ExtReM_37 à l’époque. Il y a peu, quand j’ai commencé à me dire que je voulais rejouer, je me suis imaginé proposer un ExtReM_37 évidemment, et là je me suis rendu compte que si je voulais expliquer le système de jeu, en particulier s’il y avait des non-rôlistes à table, des débutants, j’allais perdre pas mal de monde. Ce système est bien, oui. Pour des rôlistes qui sont prêts à prendre un bon moment d’explication de règles et de création de personnage. Mais les rôlistes sont habitués à lire des pavés de règles et je pense que la taille (et la certaine complexité) de ces ouvrages est un frein au développement de notre loisir. Je compte donc aller vers un système plus simple, épuré, allant à l’essentiel, explicable en quelques minutes et jouable pour tout le monde. Quitte à m’éloigner des attentes que j’avais auparavant à ce sujet. J’envisage peut-être aussi de présenter un texte plus court avec juste ce qu’il faut de background pour jouer. Ce qui sera épuré sera mis à disposition en parallèle, le tout dépendant des modalités exactes de parution. L’idée serait même d’avoir un début d’ouvrage permettant directement de jouer de manière très rapide, pour appréhender le truc, genre kit de démo intégré afin que tout un chacun puisse s’approprier le jeu avant de plonger dans le reste du texte. Des idées donc, mais qu’il reste à concrétiser ; et encore si je ne change pas encore un peu mes ambitions. Le tout étant bien entendu encadré par la question de quelle édition? L’idée du crowdfunding me paraît la plus envisageable à l’heure actuelle. Mais un crowdfunding ne se fait pas sur un « peut-être ». La campagne ne pourra commencer que quand j’aurai terminé les points suivants :

  • finir de corriger le background ;
  • rédiger, tester, équilibre le système de jeu ;
  • évaluer les textes essentiels à garder pour le livre de base ;
  • discuter avec ceux qui ont bossé sur le jeu (textes et illustrations) ;
  • re-tester encore le système ;
  • demander des devis pour la maquette et les illus à plusieurs degrés de qualité et de quantité (et ainsi définir des paliers pour le crowdfunding) ;
  • faire lire et jouer le jeu à des gens qui n’ont jamais mis les yeux dessus pour s’assurer que tout tourne (voir billet d’avant) ;
  • discuter devis pour voir si on part sur l’option « uniquement format électronique » ou si j’envisage l’option « livre en vrai bois d’arbre » ;
  • re-re-tester le système ;
  • divers autres points qui vont surgir en cours de route.

 

Bref, je suis pas encore au bout du truc, mais je vous tiendrai au courant de l’avancement. Et je suis très motivé, c’est donc pas le moment de lâcher. D’autant que mes parties avec le système Fate tournent plutôt bien.

Laisser un commentaire