Direction le Festival des jeux à Cannes et son As d’Or

Dans quelques semaines, ce sera le Festival International du Jeu à Cannes (FIJ pour les intimes). Un événement auquel je me suis déjà rendu à plusieurs reprises ; en 2009 en tant qu’auteur de jeux de rôles invité, en 2013 avec la famille, et en 2015 et 2016 en tant que joueur passionné (qui a honte de sortir ses protos), avec des potes. Je commence donc à pas mal y prendre mes marques. Et comme la passion des jeux est toujours aussi forte chez moi, et bien je remets le couvert, toujours avec un groupe de potes pour une visite qui s’annonce à nouveau fort agréable.

Mais cette fois, attention on ne rigole plus. Mon compte-rendu sera plus étoffé, plus chargé, plus complet. Parce que cette année, j’ai un badge officiel au nom de ce blog ; si si. C’est extrêmement agréable pour passer la terrifiante file à l’entrée certes ; mais cela me fait aussi ressentir une certaine responsabilité pour donner le meilleur compte-rendu du festival. Alors je tenterai d’en donner le maximum, d’avoir les avis de mes accompagnants sur tous les jeux que nous aurons découverts pendant le week-end, de discuter avec des gens du milieu pour avoir des infos sur le monde du jeu, etc. Je me réjouis…

J’en profite pour signaler qu’aujourd’hui est sortie la liste des jeux nominés pour le prix de l’As d’Or – Jeu de l’année, dont la cérémonie aura lieu le jeudi soir du Festival (même que si la SNCF ne nous fait pas le sale coup du retard, on pourra y assister, et ça ce serait vachement cool). Donc dans les nominés, nous avons…

Catégorie As d’Or – Tout public… Il y a l’excellent Codenames qui est franchement une tuerie ; un jeu très sympa, vite expliqué, jouable en se concentrant ou en déconnant, avec des joueurs aguerris ou débutants, avec un goût de « reviens-y » particulièrement développé, m’est avis qu’il a toutes ses chances de l’emporter. On a aussi Imagine, sympa aussi mais moins quand même ; on notera que le genre « je fais deviner des mots » est à l’ordre du jour. Kingdomino, qui est sur ma wishlist, le Cathala familial des derniers mois qui fait vraiment beaucoup parler de lui et qui a l’air très sympathique ; au vu du buzz, il est bien parti aussi, d’autant que les dominos c’est un truc déjà bien connu du grand public. Unlock, le nouveau Space Cowboys qui veut rendre sur table le concept des escape rooms, je me réjouis de l’essayer.

Catégorie As d’Or – Enfants… Depuis que je ne m’occupe plus de la ludothèque, je suis un peu moins l’actualité de cette catégorie, d’autant que mes propres gnomes commencent à bien grandir et à être de moins en moins concernés. D’ailleurs, des 3 jeux, Animouv, Kikou le coucou, et L’Âge de Pierre Junior, je ne connais que ce dernier ; et encore que de nom, description, et comptes-rendus, et surtout parce qu’il s’agit de la version « enfants » d’un grand classique, mais il a l’air fort sympathique. En y jetant juste là un regard rapide sur le web, Animouv a l’air pas mal du tout, avec un petit côté tactique pour prévoir les déplacements ; et en plus c’est chez Jeco. Avec Kikou le Coucou, chez Haba, on est dans le jeu d’adresse délirant à qui fera la connerie en premier, et c’est souvent une bonne ambiance dans ce type de jeu.

Catégorie As d’Or – Expert… Conan, le gros succès Kickstarter avec tout plein de figurines et un jeu qui est visuellement bluffant mais sur lequel je n’ai pas été plus attiré que ça ; j’aimerais bien le tester une fois pour voir mais je ne suis pas conquis d’avance, surtout avec son prix quand même titanesque ; mais bon, il y a de grands noms derrière, un sacrément beau matos, un gros buzz, pas mal de choses qui peuvent le faire gagner. Scythe de son côté est sur ma wishlist, un jeu mêlant production et baston dans une Europe uchronique avec des méchas, ça a l’air franchement pas mal du tout. Et le très sympathique Star Realms, un jeu autrement plus léger en termes de taille et de prix que les deux précédents, mais aussi plus léger en termes techniques ; je le trouve un peu light pour être dans une catégorie expert, je ne suis pas convaincu qu’il y ait sa place, et même s’il est très bien il a à mon avis peu de chances face aux deux mastodontes d’en face.

Alors voilà, les paris sont ouverts… rendez-vous dans un mois!

3 réflexions sur « Direction le Festival des jeux à Cannes et son As d’Or »

  1. Bravo pour votre dévouement à la cause du jeu de société. Et bravo de vous entourer d’acolytes en vue de cette mission ô combien difficile d’être au milieu d’un salon de jeux tout en gardant une attitude professionnelle et distanciée

Laisser un commentaire