Avengers : Infinity War

Ce 19eme film du Marvel Cinematic Universe (MCU) marque comme il se doit les 10 ans de la franchise, et de manière épique, encore plus épique que tout ce qu’il y a eu d’épique dans les films Marvel jusqu’ici. 10 ans à construire des personnages, à nous en envoyer plein les mirettes, à porter sur grand écran les héros de plusieurs générations, à les faire s’aventurer dans des films plus ou moins réussis, pour arriver à ce grand moment où ils vont affronter le big boss annoncé depuis pas mal de temps. Bon alors certes il fallait être un peu fan boy pour suivre le tout et voir où ils voulaient en venir, mais cela fait un moment que Kevin Feige et Marvel tissent leur toile pour en arriver à ce moment énorme qui va bouleverser leur univers cinématographique. Et y’ pas à dire, ce film envoie du bois, dans le genre grand spectacle il se pose là. Avec des enjeux et un résultat dépassant tout ce que l’on a  pu voir jusqu’ici. Au point qu’à la base les Avengers 3 et 4 devaient s’intituler « Infinity War part 1 » et « infinity War part 2 », mais cela a changé et on nous a depuis promis de mettre une nouvelle intrigue pour le 4, de partir sur autre chose, que cet arc allait pouvoir se résoudre sur ce seul film.

Au passage, ce film sera difficile à voir si l’on n’a pas vu au moins une bonne partie des précédents. Ce Infitnity War nous met en scène plusieurs dizaines de personnages, dont beaucoup ont eut droit à leurs origins stories. Les héros sont posés avant le début du film, les grandes lignes du méchant aussi ; et certains enjeux même (on a pu voir la puissance d’une seule pierre dans Les Gardiens de la Galaxie). Bref, tout est en place pour ouvrir les hostilités. Et elles s’ouvrent directement dès l’introduction dans un prolongement de Thor Ragnarok. Le film va prendre un rythme soutenu, allant crescendo avec des scènes d’action impressionnantes et des bastons de haut niveau. Et puis on a un grand méchant non seulement balaise, mais surtout avec des motivations (qu’on les accepte ou pas), un passé, une histoire ; un méchant à l’air monolithique qui parvient à montrer des émotions, des faiblesses. Mais surtout ce qui m’épate, c’est qu’ils ont réussi à dépasser ce qui ne me plaisait pas dans L’Ere d’Ultron ou Civil War ; on a beau ici avoir une téra-chiée de personnages, ils ont tous droit à leur place à l’écran, à leur rôle, à leur moment, y compris dans l’émotion. Certes on peut être submergé par leur nombre, surtout si on n’a pas bien suivi les autres films du MCU, mais ici on a de vraies interactions entre eux, certains ont même le temps de se développer, de travailler leurs relations. Et ça c’est super important.

Les frères Russo (derrière le très bon Soldat de l’Hiver et le moyen Civil War) reprennent la caméra pour cet opus qui marque d’une pierre blanche l’évolution du MCU. Rien ne sera plus jamais comme avant. Devant la caméra, on ne va pas les lister, on retrouve quasi tous les héros du MCU, une galerie de personnages qui marque le coup. Après tous les événements qui les ont marqués, qui les ont réunis ou séparés, les voilà sur une même ligne, un front commun pour sauver l’univers de la plus grande menace qu’ils aient jamais affronté. Et je dois dire que les rencontres entre certains (le fameux coup des pseudos de Spiderman et Strange) et les dialogues de grandes gueules (Star Lord, Strange, Tony Stark) donnent lieu à des moments épiques, avec une dose d’humour non négligeable, essentiel à cet univers cinématographique (ah Groot ado). Bref, un gros blockbuster avec tout ce qu’il faut, une recette qui fonctionne. Certes le scénario n’est pas super profond, certes on a envie de baffer les héros à 2-3 reprises (non mais Quill, tu fais quoi là?), certes c’est beaucoup beaucoup d’effets spéciaux et de baston, mais le divertissement est au rendez-vous et on en prend bien plein les mirettes. Sans compter une musique héroïque qui claque.

Prochain rendez-vous Marvel : Ant-Man et la Guêpe cet été…

Et maintenant,

SPOILER ALERT !!!

La suite parle des révélations/secrets/événements du film.

Fuyez si vous ne l’avez pas encore vu…

Cette lecture est à vos risques et périls.

C’est juste après la bande-annonce…

Voilà, à partir d’ici, vous êtes en terrain de spoilers. C’est comme vous le sentez.

Bon, OK, on sent dès le début que Marvel veut rebattre les cartes. La mort de Loki d’entrée de jeu annonce une nouvelle ère, ce d’autant plus qu’il était à l’origine des problèmes du 1er Avengers (même s’il était un peu manipulé), la boucle est bouclée. La mort de Gamorra est un grand moment d’émotion. Celle de Vision apporte la victoire de Thanos.

Et c’est le après qui m’a laissé sur le cul. Oui Thanos a réussi, la moitié des êtres vivants de l’univers a disparu comme ça, pouf. Et on nous balance le truc sans trop broncher, dans quelques courtes minutes de fin. Et ceci est vraiment surprenant. Déjà on nous avait promis que seul ce Avengers 3 serait Infinity War, alors que les choses ne sont pas finies avec Thanos et ses pierres, et que donc le 4eme film Avengers sera la suite directe de ceci (je comprends qu’ils en aient toujours pas donné le titre, ce serait un peu spoiler la fin de celui-ci) ; surtout avec la séquence post-générique qui fait appel à a seule capable de mater Thanos, Captain Marvel qui aura droit à son film perso l’année prochaine. Mais au-delà de cette suite, c’est tout le futur du MCU qui est remis en question. On nous annonçait du Spider-Man 2, du Dr Strange 2, du Black Panther 2 (du Gardiens de la Galaxie 3 aussi, mais cette équipe de héros a existé dans différentes configurations avec divers personnages donc ça pose moins de problèmes)(quant au film sur Black Widow, ce sera probablement un prequel donc ça se tient aussi). Comment ils vont nous faire ça? A moins de commencer à jouer avec la pierre du temps pour revenir avant le massacre, ça risque d’être un peu chaud tout ça. La suite arrivant normalement au printemps prochain, l’attente ne sera pas trop trop longue non plus.

J’avais aussi noté dans un coin que l’ancienne génération risquait d’y passer, que Tony Stark ne serait plus en vie, que Bucky allait reprendre le bouclier de Captain America. Je m’attendais à voir du développement intéressant autour des nouveaux personnages comme Strange ou Black Panther. Bref, à voir les vieux de la vieille passer gentiment la main à de nouveaux arrivants pour rafraîchir un peu le tout.

Au passage, on notera qu’un personnage fait à lui seul tout merder ; merci Star Lord d’empêcher Mantis de maintenir Thanos alors que les deux autres ont quasiment fini de récupérer le gantelet. Franchement cela mérite une énorme baffe. Quel crétin!

Et encore une chose… j’aimerais bien que l’on m’explique ce qui arrive à Hulk ; je pense qu’on aura des infos dans l’un des prochains films mais quand même, c’est gênant là.

Laisser un commentaire