Archives par mot-clé : humour

Happy Death Day

Ce film, traduit en français par Happy Birthdead, part sur une idée sympa de mêler « Groundhog Day » et le slasher/teen movie. En soi, il y aurait même eu de quoi faire. Le principe d' »Un jour sans fin » a été vu et revu, repris à différentes sauces (Edge of Tomorrow, Source Code, par exemple mais aussi la série Day Break), et peut donner des résultats de qualité très variable. Ici on suit une étudiante lambda à l’université qui se fait assassiner… et se réveille tout de suite pour revivre la même journée. Elle a beau tenter d’y changer quelque chose, le tueur est toujours fidèle au rendez-vous et réussit toujours à la massacrer, de différentes manières. Les événements se répètent, elle influe dessus pour en changer certains. Petit-à-petit elle va tenter de découvrir l’identité et le mobile de son assassin pour s’en débarrasser. Continuer la lecture de Happy Death Day

Avengers : Infinity War

Ce 19eme film du Marvel Cinematic Universe (MCU) marque comme il se doit les 10 ans de la franchise, et de manière épique, encore plus épique que tout ce qu’il y a eu d’épique dans les films Marvel jusqu’ici. 10 ans à construire des personnages, à nous en envoyer plein les mirettes, à porter sur grand écran les héros de plusieurs générations, à les faire s’aventurer dans des films plus ou moins réussis, pour arriver à ce grand moment où ils vont affronter le big boss annoncé depuis pas mal de temps. Bon alors certes il fallait être un peu fan boy pour suivre le tout et voir où ils voulaient en venir, mais cela fait un moment que Kevin Feige et Marvel tissent leur toile pour en arriver à ce moment énorme qui va bouleverser leur univers cinématographique. Et y’ pas à dire, ce film envoie du bois, dans le genre grand spectacle il se pose là. Avec des enjeux et un résultat dépassant tout ce que l’on a  pu voir jusqu’ici. Au point qu’à la base les Avengers 3 et 4 devaient s’intituler « Infinity War part 1 » et « infinity War part 2 », mais cela a changé et on nous a depuis promis de mettre une nouvelle intrigue pour le 4, de partir sur autre chose, que cet arc allait pouvoir se résoudre sur ce seul film. Continuer la lecture de Avengers : Infinity War

Pirates of the Caribean – Dead Men Tell No Tales

Cinquième opus de la très rentable franchise des Pirates des Caraïbes, celui-ci nous plonge dans une nouvelle histoire de trésor perdu à aller chercher dans le but de plus ou moins sauver le monde. Sur une trame finalement très proche de celle du premier film, avec des pirates-fantômes au lieu des pirates-squelettes, on suit nos héros, la nouvelle génération menée par le fils de Will et Elizabeth, avec toujours Jack Sparrow dans les environs. On a un McGuffin à aller chercher, trésor légendaire nécessaire pour sauver le monde contre une menace venue d’outre-tombe. Et oui cette menace est directement liée à Jack Sparrow. Continuer la lecture de Pirates of the Caribean – Dead Men Tell No Tales

Zombillenium

Quand débarque un film dont je n’ai entendu que du bien, j’essaye en général de le voir. Et dans ce cas, c’est sans aucun regret car Zombillenium est un petit chef d’œuvre d’animation. Français.  Tiré d’une série de BD éponyme que je ne connais pas mais qui file direct dans la wishlist. Voilà pour le cadre.

Nous suivons ici les pas d’Hector, un contrôleur dont le boulot consiste en gros à regarder ce qui n’est pas conforme dans toutes les entreprises qu’il croise et à faire fermer sans états d’âme celles qui ne corrigent pas le tir dans les délais. Père célibataire aigri, il dédie tout son temps à son travail et place dès lors sa fille en pension. Celle-ci ne rêve que d’une chose, aller visiter Zombillenium, ce parc d’attractions tenu par des vrais monstres qui se tient pas loin. Lorsqu’Hector décède dans l’enceinte du parc, il y est fait revenir à la vie par les monstres du coin, lui-même transformé en monstre, même si on ne sait pas encore trop lequel. Entre les velléités du proprio de fermer le parc par manque de rentabilité, l’attitude très sympathique de la sorcière Gretchen, une amitié avec des zombies, et la découverte de sa capacité à organiser de beaux moments de frousse, Hector va prendre sa place dans le parc. Continuer la lecture de Zombillenium