Orc’Idée 2012

Sur notre stand, Natalia dédicace le dernier exemplaire en vente du premier recueil des Plumes en Herbe, Nelyhann dédicace du Esteren, Maewa dédicace du Mississippi, et Paragon de l'équipe Billet Rouge discute avec les voisins des Ecuries d'Augias...

Ce week-end, c’était Orc’Idée… Eh oui, l’annuelle, habituelle, traditionnelle, et ancienne convention de jeux de simulation (devenue maintenant convention de jeux de rôles et de jeux de société) a à nouveau pris ses quartiers dans les locaux de l’EPFL à Lausanne pour un week-end de folie plein de jeux, de rencontres, de rires et de délires. Je suis un peu en retard pour mon petit compte-rendu perso (quand je vois que Alias, Thias ou encore Paragon pour ne citer qu’eux ont déjà rendu leurs copies)… Que retenir de la conv’? Comme d’hab, c’était vraiment sympa et ça a été l’occasion de retrouver plein de gens, d’en rencontrer d’autres, de jouer, de délirer, bref que du bonheur.

Le truc de cette année, c’était le stand ForgeSonges, un stand de folie puisque pas mal de monde avait fait le déplacement. Au moment où j’écris ces lignes, j’ai peur d’en oublier quelques uns, donc je ne vais pas commencer. Vous surez d’ailleurs sûrement plus de détails directement sur le site de ForgeSonges dès que nous aurons eu le temps de rédiger le compte-rendu du point de vue de l’association. Mais il y avait du monde et du matériel, du Ombres d’Esteren à foison avec tous les produits de la gamme, du Mississippi bien entendu, le petit nouveau Billet Rouge sortant pour l’occasion, du Démiurges en herbe, du Plumes en Herbe, tous ayant eu droit à des dédicaces fort jolies. Diverses parties aussi, dont une d’ExtReM_37 (j’y reviens ci-dessous). Bref, un gros succès ; l’année prochaine, faudra penser à agrandir le stand.

Comme chaque année, Orc’Idée avait un thème. Et les orgas de cette année ont du nous péter un câble avec leur « Trô Meugnon! » Au secours! Au-delà de très belles illustrations sur les murs et paravents (certains détournements d’Hello Kitty ou Petit Poney étaient vraiment bons), il y avait de tout. Un GN « Bisounours » avec des joueurs aux voies insupportables, des Schtroumpfs (le SpaceFridge et ses délires particulièrement tordus), des bonbons, de la barbapapa, des déguisements hallucinants et hallucinés, et des peluches partout. Ouch, la kawai-attack en force.

Revenons à ma partie d’ExtReM_37… Malgré quelques absences et un peu de pause ces derniers mois, ce jdr n’est pas mort ni avorté ; loin de là, il reprend même du poil de la bête. Encore quelques travaux sur les règles, un ajustement ou deux de background et des illustrations, et ce sera parfait. Une corpo vendeuse de teddy bears, une mignonne petite fille à couettes : j’étais dans le thème de la conv. Sauf que bien évidemment le fond était plus noir que ça. Les joueurs se sont visiblement bien éclatés, des vétérans aux débutants. La sauce a pris, et l’enquête a été géniale (j’adore voir les persos partir sur de fausses pistes, aussi bien les prévues que celles qu’ils s’inventent). Que du bonheur. Par contre, la prochaine fois je prends de la crème solaire avant de proposer de délocaliser la partie sur la terrasse pour cause de prendre l’air et le soleil et d’avoir moins de bruit.

Et puis Orc’Idée c’étaient aussi des rencontres. Des gens que j’avais jamais (ou si peu) croisé en live, que sur le net. Et même si on ne s’est croisé que trop rapidement, c’est toujours plus chaleureux pour une fois de faire une vraie bonne poignée de main. A renouveler sans tout l’entourage de la conv et autour d’une bonne bibine!

Je noterai encore que le dimanche c’était la virée familiale dans la partie « jeux de société » animée par Ch’piil, toujours aussi bien et sympathique.

Un grand bravo à tous les organisateurs et animateurs!

Laisser un commentaire