Free Fire

Quand j’étais tombé sur la bande-annonce de ce film de 2017, je dois dire qu’il m’avait pas mal tilté. On y suit une vente d’armes entre un trafiquant et un groupuscule irlandais, avec des intermédiaires, qui va mal tourner. Une fusillade va s’engager dans un entrepôt, constituant l’essentiel du film. On alterne échanges de coups de feu et échanges de vannes et de répliques bien senties, avec une bonne dose de violence et d’humour noir. Le tout se déroulant dans les années 70, avec les looks et la musique qui colle bien.

Le réalisateur et co-scénariste Ben Wheatley lorgne fortement du côté de Tarantino, avec ce mélange de violence et d’échanges verbaux. Malheureusement, n’est pas Tarantino qui veut. Et si Free Fire comporte de bonnes idées et a de très bons moments, il est loin des œuvres de type Reservoir Dogs. La violence est bien présente avec des échanges de balles tout au long du film ; beaucoup des projectiles ne touchent pas, car on a quand même une bonne série de bras cassés, et les autres tuent rarement. On se trouve vite avec une bande d’éclopés et donc un film très à l’horizontale avec des personnages rampant au sol suite à leurs blessures. Quand aux dialogues et à l’humour noir, ils ne font de loin pas toujours mouche. Du coup on se retrouve face à un film qui manque un peu de rythme, parfois même mou, ou répétitif. Il faut dire que diluer une fusillade en une bonne heure, ce n’est pas simple, et l’exercice de style était un vrai challenge effectivement.

Le film réunit un casting pas dégueu. On y retrouve Brie Larson (Kong : Skull Island, la future Captain Marvel,…), Cillian Murphy (28 jours plus tard, Batman Begins, Sunshine, Inception,…), Armie Hammer (The Social Network, Lone Ranger,…), Sharlto Copley (District 9, L’Agence tous risques, Chappie,…), Sam Riley, Jack Reynor, Babou Ceesay, Michael Smiley, ou encore Noah Taylor (Charlie et la Chocolaterie,…) On remarquera des personnages hauts en couleurs plutôt bien mis en valeur avec des acteurs qui se donnent. A noter aussi les accents bien marqués qui donnent le ton et posent l’ambiance ; avec en plus ces looks 70’s très travaillés.

Free Fire n’est malheureusement pas à la hauteur de mes attentes, au vu de la bande-annonce. Il est pas mal, mais pas aussi bon que je l’attendais, du coup déception. Quelques moments marquants et de jolies scènes, mais quand même longuet. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.