District 9

Rhoo pitin le bon film que voilà, ça fait du bien…

Quand Peter Jackson produit le film d’un inconnu (pour nous du moins) sud-africain, ça ne peut que donner un truc à côté des grandes modes. Alors là on a un vaisseau extra-terrestre qui arrive sur Terre. Ah non, pas à New-York ou Washington, mais au-dessus de Johannesbourg. Pas courant. Et puis ils attaquent pas, non, au contraire, quand les hommes vont voir ce qu’il y a dedans, ils découvrent des aliens malades et pas en forme coincés dans un vaisseau en panne. Du coup on les sort de là pour s’en occuper… et créer ainsi un nouveau township dans les faubourgs de Johannesbourg.

Tout cela nous est amené par un style documentaire. On suit des personnes en charge du dossier, on interview des spécialistes. Et du coup y’a un aspect « news du jour » qui rend super bien et plonge bien le spectateur dans l’action. La présence de ces aliens est finalement parfaitement intégrée à la vie de tous les jours. Et l’Afrique du Sud redécouvre les panneaux d’interdiction, cette fois pas aux Noirs, mais aux aliens.

Avec District 9, on se retrouve aux confins de différents style et il est très difficile de dire de quoi ce film est fait. Film de SF bien sûr, avec la présence d’aliens et de leur vaisseau. Film d’action aussi avec des scènes résolument barrées qui déchirent. Film engagé encore, sur le racisme, l’intégration, la compréhension de l’autre ; de nombreux problèmes que l’Afrique du Sud connaît particulièrement bien. Film sur la science et l’éthique, la place accordée au business et aux privatisations. Au final donc, un mélange détonnant, entre film pour geeks et film à la réflexion quasi politique plutôt bien foutue. J’aime.

je ne vais pas m’avancer sur l’intrigue. Les trailers ont le mérite de ne pas vous dévoiler à l’avance tout ce qui va se passer ni toutes les scènes clé (contrairement à ce que l’on voit souvent), du coup le visionnement du film réserve son lot de surprises bienvenues.

Et puis y’a la réalisation, très cool. Le vaisseau est parfaitement intégré aux décors. Les aliens ont l’air vrais. Les effets spéciaux ne piquent pas les yeux. On sait qu’ils sont là, mais tout est si bien foutu que l’intégration au monde réel est géniale. Du coup on plonge encore plus dans le film. Bien sûr, le style documentaire a ses avantages et ses inconvénients mais c’est un bon parti pris et le résultat est vraiment spectaculaire. C’est un grand film que voilà… Allez le voir…

4 réflexions au sujet de « District 9 »

  1. Je ne peux que partager ta vision de District 9. Vraiment du grand art, et merci encore une fois à Peter Jackson d’avoir chapeauté le truc. On ne peut qu’espérer le meilleur pour l’adaptation du Hobbit.

  2. Ping : Elysium |
  3. Ping : Chappie |

Laisser un commentaire