Gone baby gone

Quand on mêle le talent de l’auteur Dennis Lehane (Mystic RIver, Shutter Island,…) au talent de réalisateur de Ben Affleck, on obtient un très bon polar, tendu et bourré d’émotion et de moments forts. Lorsqu’une petite fille est enlevée, sa tante engage deux détectives privés du quartier pour aider à la retrouver. Ce couple qui bosse ensemble va travailler avec la police et user de ses propres contacts pour tenter de retrouver la petite avant qu’il ne soit trop tard. Une course contre la montre s’engage, baladant nos deux héros entre flics, dealers, junkies, une mère célibataire dépassée, une famille anxieuse, et des gens qui cachent de noirs secrets.

Gone Baby Gone est avant tout une enquête, avec deux jeunes gens aux aguets sur la piste d’une enfant innocente. Ils se confrontent à des gens des deux côtés de la loi, et certains même un peu flous. Ils engrangent les indices, profitent de ce que la police a amassé, transmettent leurs informations aux inspecteurs, et se retrouvent mêlés de manière très personnelle à cette histoire tragique. Mais c’est aussi une peinture d’une certaine vie de Boston sous ses aspects les moins reluisants, de quartiers pauvres où la vie n’est jamais simple, surtout pour une mère célibataire. Et c’est aussi une profonde plongée dans les sentiments, avec force et brutalité, nous confrontant aux meilleurs comme aux pires aspects de l’Humanité. Les personnages sont travaillés, développés, profonds. L’intrigue n’est pas simple, la tension très bien tenue. Et sa résolution soulève bien des questionnements éthiques et sociaux, comme le montrent les attitudes des héros. C’est un film très fort qui est une grande réussite pour la première réalisation de Ben Affleck (que l’on retrouvera avec par exemple Argo ou The Town) ; cadrages, lumières, rythme, direction d’acteurs, musique, le film est très bon.

On doit aussi cette qualité aux acteurs qui se donnent à fond. Et au premier rang, le frère du réalisateur Casey Affleck qui réussit là une très belle performance. A ses côtés, on peut saluer aussi Michelle Monaghan (Mission Impossible, Source Code, Pixels,…), Morgan Freeman (Seven, les Batman de Nolan, Wanted, Red, Insaisissables 2,…), Ed Harris (Abyss, Night Run, Westworld,…), Amy Ryan (The Wire,…), Amy Madigan, John Ashton (Le Flic de Beverly Hills,…) ou encore Titus Welliver (Sons of Anarchy, Lost,…) Une bien belle brochette d’acteurs de qualité qui campent des personnages bien posés.

Gone Baby Gone, un très bon polar, un film de grande qualité, un très bon moment de cinéma. J’ai beaucoup apprécié et je vous recommande chaudement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.