X-Men : Dark Phoenix

Dans les années 90, nos X-Men sont assez connus, au point que le président des USA lui-même fait appel à eux pour sauver des gens. Les voilà embarqués pour une mission dans l’espace où Jean Grey va se retrouver au contact d’une matière étrange qu’elle va absorber. Et alors qu’on la croit morte, elle revient à la vie. Plus puissante que jamais, tout son pouvoir libéré, elle va se laisser aller, tandis que sa mémoire s’ouvrira aux souvenirs traumatisants de son passé jusque là oubliés. Ses compagnons devront choisir entre tenter de la ramener ou joindre leurs forces pour combattre celle qui est devenue la plus puissante des mutants.

La franchise X-Men a vu passer de nombreux films et a connu des hauts et des bas. Si les deux premiers opus de Bryan Singer étaient de très bons films de super-héros, le troisième a viré vers la catastrophe. Reprenant des héros plus jeunes dans le passé, First Class était très bien, et sa suite Days of Future Past, bien que scénaristiquement tordue, était sympa (avec ce pari de regrouper les héros dans leur version jeune et plus âgée), et finalement Apocalypse, le troisième de cette série, était mauvais. En parallèle, les films sur Wolverine allaient du mauvais Origins au fabuleux Logan en passant par le sympathique Combat de l’Immortel. Mais là je dois dire que j’ai de la peine avec la timeline et avec le comment du pourquoi ce film s’intègre aux autres. Parce qu’en fait Jean Grey qui meurt, devient Phenix, puis vire Dark Phenix super méchante, on l’a déjà eu dans le catastrophique 3eme film. Alors peut-être que j’ai zappé un truc mais là ça ne colle plus. Ils avaient fait des efforts jusqu’ici mais là c’est l’échec. Et pas que dans ce sens parce que franchement ce film n’est pas bon. Même pour un blockbuster qui ne se prend pas la tête.

Jusque là, Simon Kinberg s’était maintenu au travail de scénariste, avec de belles réussites mais aussi des ratages (xXx 2, Mr & Mrs Smith, Sherlock Holmes, le 3eme X-Men mais aussi Days of Future Past ou Apocalypse ou encore Les 4 Fantastiques,…) et de producteur (Elysium, Seul sur Mars, Chappie, Deadpool, Logan,…). Il passe avec ce film derrière la caméra. Mais bon soyons honnêtes, il ne réussit pas à transformer l’essai. Le film est assez plat. On a bien quelques scènes se voulant épiques mais qui retombent tels des soufflés sortis du four au mauvais moment. Le film a ses bonnes idées certes, ce n’est pas un foirage complet ; elles sont juste bien cachées. On a des personnages plats, des réactions injustifiables, des ficelles scénaristiques trop ténues, une mise en scène et des effets spéciaux pas à la hauteur du blockbuster que ce film devrait être, et des acteurs qui, même pour les meilleurs, ne donnent pas grand chose. Bref, on est très loin des attentes.

Devant la caméra on a bien James McAvoy (Wanted, Split, Atomic Blonde, Glass,…) et Michael Fassbender (Eden Lake, Inglourious Basterds, Prometheus, Le Bonhomme de Neige, Covenant,…),toujours fidèles au poste, qui tentent de sauver le truc, mais avec le traitement donné à leurs personnages et le contexte général, on sent bien que c’est difficile ; ils n’ont même pas tellement l’air d’y croire. A leurs côtés, tout un tas de gens au mieux fades, au pire mauvais (dont certains que l’on sait bien meilleurs que ce qui est présenté ici), comme Sophie Turner (Game of Thrones), Jennifer Lawrence (Hunger Games, Red Sparrow), Nicholas Hoult (Jack le Chasseur de Géants, Mad Max Fury Road), Tye Sheridan (Ready Player One), Alexandra Shipp, Jessica Chastain (Dark Shadows, Mama, Interstellar, Le Chasseur et la reine des glaces), Evan Peters (Kick-Ass, American Horror Story), ou Kodi Smit-McPhee.

Je suis vraiment vraiment déçu. Il y a tellement de hauts et bas sur ces films X-Men, j’ai tellement de grandes attentes avec ces héros qui ont vraiment bercé pas mal d’années de ma vie. Quand un film se révèle aussi plat et insipide que celui-ci, c’est un gros dommage. Complètement oubliable donc. D’autant plus dommage que ce film clôt cette version des X-Men, maintenant rachetés par Disney et donc destinés à moyen/long terme à être intégrés au MCU, avec nouveaux acteurs et une histoire à reprendre de zéro. On aurait pu rester sur un meilleur souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.