Orc’idée, jdr & Swiss Fantasy Show : un bon week-end de geek

oeufsdragonCe week-end a été l’occasion d’une bonne grosse dose de geekitude dans les dents, et en entraînant mes enfants avec moi, eh oui. Deux journées chargées mais que du bonheur.

On a commencé samedi avec un passage à Orc’idée. Ah, Orc’Idée… Toujours un moment d’émotion. Surtout que cette année marquait le 20ème anniversaire de la convention. Historiquement, Orc’idée c’était du jeu de rôles, mais le public évoluant, le jeu de plateau y a pris de plus en plus de place. On reste toujours fidèles aux origines mais les activités se développent. Seulement voilà, on avait beau avoir ce 20ème anniversaire, la convention manquait d’un petit quelque chose, à mon avis. Changements de dates et de lieu (avec le déplacement à La Tour-de-Peilz), simultanéité du Swiss Fanatsy Show, problèmes de communication, etc. Bref, divers cafouillages qui ont fait que Orc’Idée 2014 était plutôt petite et avec moins de monde. De ce que j’en ai vu en tout cas. Je n’y suis pas resté très longtemps, quelques heures le samedi après-midi, le temps de serrer des mains, de taper une ou deux petites discussions, de mettre mes petiots un moment à une table d’initiation au jdr pour enfants, de faire un jeu de société avec eux, etc. C’est dommage. Mais bon on y sent toujours cette bonne ambiance, et malgré cela la présence toujours de gens venant d’assez loin pour présenter leurs créations. Orc’idée reste Orc’Idée et j’espère qu’elle repartira de plus belle dès l’année prochaine. Bref, un bon moment, certes trop bref, mais fort sympathique quand même.

Le soir on a enchaîné dans le jeu de rôles puisque avec un ami on avait décidé de mettre nos grands enfants (ado et pré-ado) à ce loisir, du moins de leur faire découvrir. Je m’étais donc ressorti pour l’occasion le dK system, et j’avais monté un petit background en piochant de ci de là puisque l’on m’avait demandé du contemporain-fantastique : un mélange donc de Buffy, Charmed, Scooby-Doo, Night Train (un background dK du Grümph), Neverwhere et autres. Pour une première partie d’intro qui a pas mal plu visiblement. C’était vraiment sympa, ça faisait bien longtemps que j’avais plus meujisé et ça a été très sympa de s’y remettre. Un chouilla rouillé mais les réflexes reviennent vite.

Et le dimanche on a pris la direction du Swiss Fantasy Show. Ce salon assez unique dans son genre en Suisse romande propose une accumulation de stands vendant plein de trucs mega cools, d’exposants, de collectionneurs, de cosplayeurs, d’animations et de démonstrations en tous genres (rhaaa, l’Oculus Rift ça envoie du bois), du moment que ça fait geek. Il y en avait pour tous les goûts et on a croisé de tout. Une ambiance de folie, des envies de dévaliser les stands, deux enfants qui se sont éclatés sur une initiation aux techniques de combat jedi, quelques poignées de mains échangées, bref ça a été très bon. J’y retournerai, c’est certain.

Laisser un commentaire