Archives par mot-clé : pirates

Sea of Clouds et Mafia de Cuba

tumblr_o4o4eookVE1sfwcsio1_1280Oulalah, le temps file et je me rends compte de tous ces jeux dont je ne vous ai pas parlé. Alors hop c’est parti aujourd’hui avec deux jeux très sympas, plein de pirates et de mafieux, quelle belle ambiance, n’est-ce pas?

Sea of Clouds

Il ‘agit là d’un jeu du jeune et fringuant Théo Rivière, illustré par le talentueux Miguel Coimbra, et sorti cette année chez Iello (et que j’avais ramené en avant-première avec une dédicace du Festival de Cannes). On y prend le rôle de capitaines de bateaux pirates. Mais de bateaux volants qui vont d’île volante en île volante pour piller et parfois se bastonner afin d’avoir le maximum de renommée à la fin. Donc chaque joueur se munit de son petit plateau personnel qui lui permettra d’organiser correctement toutes ses cartes en cours de partie et on place le bateau compte-tours sur la première île du plateau central. Sous ce plateau, on met au hasard trois cartes de la pioche face cachée, sur les trois emplacements de parts de butin. A noter que le dos des cartes n’est pas toujours identique et indique la catégorie des cartes. Car oui il y a là-dedans des objets divers, des reliques, du rhum, des pirates et quelques petites surprises. Continuer la lecture de Sea of Clouds et Mafia de Cuba

Mes premiers pas sur le Monde de Yo-Ho

packShot-Map_volumiqueLe Monde de Yo-Ho, c’est le premier jeu que j’ai soutenu par crowdfunding (et le deuxième que je reçois après 10′ to Kill). J’avais craqué parce que je trouvais le concept innovant et très intéressant, et parce que je trouvais que dans l’ensemble ce que faisait les éditions Volumiques était vraiment cool ; ces deux points sont toujours valables d’ailleurs. Je suis donc très content d’enfin recevoir cette très jolie boîte du jeu de pirates qui se joue avec les smartphones comme pions… eh oui.

Le Monde de Yo-Ho se présente sous la forme d’un beau et grand plateau de jeu. Oui, grand. Parce que les cases permettent d’y faire tenir un smartphone posé à plat (jusqu’à la taille de mon modèle, le Samsung S5, en gros). Il représente un archipel avec ses îles, ses ports, ses lieux d’intérêt, ses zones réputées habitées par des monstres, etc. Chaque joueurs installe l’application (Android ou IOs) sur son smartphone et on lance le jeu ; il faut que chacun soit sur le même réseau wifi, avec la possibilité d’utiliser un smartphone pour créer le réseau). Et on lance la partie.
Continuer la lecture de Mes premiers pas sur le Monde de Yo-Ho

Découvertes ludiques des vacances

lievretortueLes vacances de fin d’année sont souvent l’occasion de passer du temps autour d’une table de jeu. Et même si j’ai fait plusieurs parties de jeux déjà connus, j’ai aussi fait quelques jolies découvertes ludiques ces dernières semaines, alors je vous en fais part…

Le Lièvre et la tortue

Ce troisième opus de la collection des jeux tirés de contes de chez Purple Brain s’avère fort sympathique. C’est un jeu du coréen Gary Kim (le gars de Koryo) superbement illustré par Mathieu Leyssenne. Il s’agit d’un de ces jeux de parcours où chaque joueur peut faire avancer chaque participant à la course, ce qui est souvent bien plus sympathique et dynamique et interactif que lorsque chacun a son propre coureur. Continuer la lecture de Découvertes ludiques des vacances

Black Sails – saison 1

52f4b5c1f2ea6Michael bay qui annonce produire une série de pirates préquelle de L’Île au Trésor…? Ca avait de quoi être savoureux. On pouvait imaginer une série pleine d’aventure, de sang, de moments épiques et tout (les explosions surnuméraires pouvant être limitées vu que Bay est à la production et non à la réalisation). Quel plaisir d’imaginer les rencontres entre Silver, Cap’tain Flint, Billy Bones et les autres, et de découvrir les événements ayant mené à la suite que tout le monde connaît.

Sauf que… Mouais. De l’épique, du pirate sur fier navire, des abordages, tout ça on n’en a que bien peu finalement. En fait la série tourne davantage autour des intrigues qui se font et se défont entre équipages et capitaines sur la colonie de Nassau, avec plein de discussions larvées dans des salles closes, et des arnaques tordues. D’une série de pirates, surtout avec un générique aussi épique (je me l’écouterais en boucle), j’attendais vraiment autre chose.

Alors oui les décors sont beaux, les acteurs sont (presque) tous d’une plastique parfaite (et on ne se gêne pas pour le montrer sous toutes les coutures et avec parfois très très peu d’habits), les costumes ont de la gueule, il y a 2-3 passages épiques qui cognent bien. Mais globalement on est plus dans le truc de secrets d’alcôves entre quelques margoulins de service qui dévoilent leur jeu petit à petit sans jamais se faire totalement confiance que dans les scènes maritimes et les abordages et combat à foison. Il manque ce petit souffle d’aventure. Oui il y a bien un dépaysement, un chouilla d’exotisme, mais il n’en reste pas moins que l’on pouvait attendre plus grandiose. Je pense qu’il y a là une question de moyens financiers insuffisants pour reproduire le souffle attendu. Dommage…